Recevoir un Don d’Argent d’un Riche Millionnaire [2019]

Le nombre de millionnaires et de milliardaires dans le monde a depuis ces dernières décennies littéralement explosé. Ces riches patrons ne sont pas pour autant sourds aux problèmes du monde. Dans cet article, nous verrons qui sont ces millionnaires au grand cœur qui font don de leur fortune,  jusqu’à combien ils peuvent donner et comment les contacter. C’est parti !


Milliardaires américains, français, qataris, saoudiens : pourquoi donnent-ils et combien ?


Mondialisation et technologie aidant, ces riches patrons, à la tête de grands groupes industriels, technologiques ou financiers, ayant amassé des fortunes donnent une très large partie de leur fortune à des fins caritatives.

Ils œuvrent dans à peu près tous les domaines : santé, environnement, technologie, communication, éducation, etc. Ils aident les ONG, les associations sans but lucratifs, les jeunes entreprises et même les particuliers.

Alors si vous êtes à la tête d’une association, si vous avez un projet d’entreprise et vous souhaitez aider des personnes, améliorer leur sort, ou même si à titre personnel vous êtes dans une impasse financière, alors vous pourrez faire une demande de subvention auprès de ces fondations.


Pourquoi les milliardaires font don de leur fortune ?

En terme de dons, les américains sont loin devant. C’est en grande partie lié à leur culture du “Self-Man Man” et celle du “Give Back”.

Les américains adorent ceux qui réussissent à la sueur de leur front, et il est normal pour eux de redonner à ceux qui les ont aidé à bâtir leur succès.

Les raisons :

L’éducation

Par ailleurs, dès l’école, on enseigne aux enfants à aider ceux qui sont dans le besoin notamment à travers des galas de charité.

Les gros salaires

Mais toutefois, c’est la montée en flèche des hautes rémunérations qui a poussé les très riches à donner autant.

La loi

La législation aussi est différente. Chez nous en France, nous considérons que c’est à l’État de distribuer, puisque nous participons beaucoup plus à l’impôt. Il n’est pas possible de déshériter ses enfants.

Aux États-Unis, le régime du droit de succession est différent et plus souple, permettant ainsi à de grandes fortunes de faire don de leur argent comme bon leur semble.

Le cœur

Si faire don de son argent c’est s’assurer une bonne image, certaines personnalités défendent des causes qui leur tiennent à cœur, comme Sergey Brin qui va financer la recherche contre la maladie de Parkinson.

D’autres vont aider à la lutte contre la famine tandis que d’autres vont soutenir la cause environnementale.

L’initiative “The Giving Pledge” de Warren Buffet


Ce mouvement – cette véritable vague en réalité – initiée par Warren Buffet a été signée par pas moins de 187 fortunes aux États-Unis.

De quoi s’agit-il ?

L’initiative “The Giving Pledge” (promesse de donation), lancée en 2010 par le patron de Berkshire-Hataway est un engagement qui invite le signataire à léguer au minimum 50 % de sa fortune après sa mort à des œuvres de charité.

Parmi ceux qui ont signé :

  • Bill Gates (PDG et Fondateur de Microsoft).
  • Reed Hastings (PDG et Fondateur de Netflix).
  • Gordon Moore (cofondateur d’Intel).
  • Barron Hilton (Hôtel Hilton).
  • Georges Lucas (auteur de la saga Star Wars).
  • Ted Turner (le fondateur de CNN).
  • Michael Bloomberg (ancien maire de New York).
  • Larry Ellison (Fondateur d’Oracle).
  • Mark Zuckerberg (PDG et Fondateur de Facebook).

Ceux qui rejoignent ce mouvement, les “pledgers” déclarent publiquement leur engagement dans une lettre explicative que vous pouvez lire sur le site givingpledge.org.

Bill Gates le premier des grands philanthropes


En 2000, Bill Gates et son épouse créent la fondation Bill et Mélinda. À travers celle-ci, ils financent des projets dans l’aide humanitaire, dans la protection de l’environnement, la lutte contre le réchauffement climatique ou la faim dans les pays pauvres.

Ils investissent énormément dans le secteur de la santé, en finançant par exemple de vastes campagnes de vaccination en Afrique. Pour Bill Gates, le plus grand danger au monde : « Ce sont les microbes, pas les missiles ».

Des milliards de budget

En 2014, le couple a donné 50 millions de dollars aux Nations Unies et à des organisations humanitaires pour lutter contre l’épidémie d’Ebola.

La fondation Bill et Mélinda Gates reçoit aussi des dons massifs d’autres milliardaires, comme Warren Buffet, qui leur a fait un don de 2 milliards de dollars en 2013.

La devise de sa fondation, créée avec sa femme Melinda, est “chaque vie humaine a la même valeur”.

La fondation Bill et Mélinda Gates investit essentiellement dans quatre grands domaines

Aide contre la faim et la pauvreté

En partenariat avec des organisations situés partout dans le monde, le couple veut lutter contre la famine, la malnutrition et la grande pauvreté

Amélioration de la santé

Ce département vise à soutenir les avancés scientifiques et technologiques pour sauver des vies dans les pays en voie de développement.

Chaque année, 1 milliard de dollars sera investi pour la recherche médicale contre la malaria, le sida et la poliomyélite, et pour favoriser l’instruction dans les pays défavorisés.

Enseignement et éducation

Cette branche investit dans l’enseignement secondaire et postsecondaire aux États-Unis et subventionne les étudiants dans le besoin

Politique

Le couple Gates vise à travers sa fondation à établir des relations stratégiques et promouvoir des politiques susceptibles de faire progresser le bien de l’humanité.

Le prince saoudien Al-Walid Ben Talal et sa fondation philanthropique Alwaleed Philanthropies


Classé à la 21ème place des milliardaires selon le magazine Forbes, le prince saoudien Al-Walid Ben Talal a pris une décision à contre-courant puisqu’il a décidé de faire don de ses 29 milliards d’euros au profit d’œuvres de bienfaisance.

Inspiré par la fondation de Warren Buffet et Bill Gates, le milliardaire, à la tête de la monarchie saoudienne et considéré comme l’homme le plus riche d’Arabie Saoudite, a créé sa fondation à tout juste 60 ans qu’il a baptisé Alwaleed Philanthropies.

Les secteurs dans lesquels la fondation donne de l’argent

À travers sa fondation, Al-Walid Ben Talal veut contribuer au rapprochement des cultures. Il entend aider les jeunes et aussi améliorer le droit des femmes. Il veut apporter son aide en cas de catastrophe naturelle.

Si vous êtes seule, retrouvez sur cet article la liste des aides pour femmes seules avec enfants.

La fondation investit dans des projets liés à la santé et à l’éradication des maladies. Le prince reste pragmatique et peut aider dans la construction de maison et le développement d’infrastructures électriques en Arabie Saoudite.

Et ce n’est pas tout, puisque que la fondation Alwaleed Philanthropies aide les entreprises françaises à s’installer dans le Golf.

Mark Zuckerberg : patron de Facebook, jeune, milliardaire et très généreux


Le Fondateur du plus grand réseau social au monde a lui aussi créé sa fondation avec son épouse, la “Chan Zuckerberg Initiative”, à l’image de Bill Gates, un modèle pour lui.

Le jour même de la naissance de leur fille Maxima (Max), le couple publie une lettre dans laquelle il annonce la création de leur fondation, et indique vouloir céder 99 % de leurs actions Facebook à des œuvres de bienfaisance.

Étant à la tête d’une fortune colossale de 71 milliards de dollars, cela représente donc un joli pactole !

Les investissements de la fondation

Créée en 2015, La Chan Zuckerberg Initiative (CZI) est une fondation philanthropique qui vise à faire “avancer le potentiel humain et promouvoir l’égalité dans des domaines comme la santé, l’éducation, la recherche scientifique et l’énergie”.

Lisez cet article si vous avez besoin d’aide pour une opération des yeux.

La fondation a déjà investi en 2016 24 millions de dollars dans une jeune startup dans le but de former des développeurs en Afrique.

Il annonce un investissement massif de 3 milliards de dollars dans la recherche, le traitement et l’éradication de toute maladie d’ici 2100. On reconnaît là le jeune Mark qui depuis ses débuts ne manque pas d’ambition !

Larry Page et Sergey Brin investissent massivement dans les entrepreneurs


Les fondateurs de Google sont à la tête d’une fortune colossale. Classés respectivement 12ème et 13ème selon le magazine Forbes, la fortune de Larry Page est de 48,8 milliards de dollars et celle de Sergey de 47,5 milliards de dollars.

Les deux génies de la Silicon Valley, fondateurs du géant Google ont la particularité de financer directement les entreprises ou les entrepreneurs eux-mêmes. Ils font partie de ces rares personnes qui donnent directement à des individus et non pas uniquement à des associations.

Les secteurs d’investissement

On sait pourtant que Sergey Brin investi massivement dans les projets tels que la lutte contre la maladie de Parkinson, l’éducation et la jeunesse.

Il crée sa fondation, la “Brin Wojcicki Foundation” et donne 160 millions de dollars à divers œuvres, dont celle de Michael J.Fox (Marty McFly dans Retour vers le Futur) pour lutter contre la maladie de Parkinson.

Il tend également à lutter contre l’antisémitisme en soutenant financièrement les associations qui viennent en aide aux personnes d’origines juives. Il investit également dans l’art, la culture et l’enseignement des jeunes défavorisés.

L’histoire de la fondation

Larry Page a créé en 2006 sa fondation, la “Carl Victor Page”, du nom de son père, ancien professeur en sciences informatique et intelligence artificielle à l’université du Michigan.

En 2012, il fait don de 200 000 actions Google évalués à près de 124 millions de dollars.

Pierre Omidyar, fondateur d’Ebay et généreux donateur


Lorsque Ebay fut introduit en bourse en 2014, Pierre Omidyar son fondateur est devenu milliardaire à seulement 31 ans. Aujourd’hui, il est assis sur un pactole estimé à 10,2 milliards de dollars.

C’est un généreux donateur qui soutient en priorité les projets liés à la santé, l’éducation, le développement économique des pays en développement, la technologie et l’environnement.

Parmi tous les donateurs, c’est surement le plus discret. Pourtant Pierre Odymar a déjà fait don de plus d’1 milliard de dollars de sa fortune à divers causes qui lui sont chères.

Il est à la tête de plusieurs fondations dont “Ulupono Initiative” qui lutte pour le développement durable et la protection de la biodiversité à Hawaï. Il dirige aussi “Hopelab”, fondation qui aide les jeunes atteints d’un cancer à mieux vivre avec leur maladie.

Michael Bloomberg, milliardaire et militant pour la protection des espèces en danger


Le très populaire ancien maire de New-York, jouit d’une fortune de 47,5 milliards de dollars. C’est un habitué des dons aux associations humanitaires et il se distingue par sa générosité face à la protection des espèces animales en danger.

Il a créé sa propre fondation, “Bloomberg Philanthropies”. En 2014, il a ainsi donné 53 millions de dollars à trois ONG se consacrant à la protection des fonds marins. À ce jour, il a déjà distribué 144 millions de dollars à 850 organisations caritatives différentes.

Un généreux donateur qui ne chôme pas donc ! Il veille également à soutenir l’enseignement et a redonné tenez-vous bien… 1,8 milliards de dollars à son ancienne école, la Johns Hopkins University. Waouh.

Patrice Motsepe, investit dans une meilleure éducation en Afrique et une agriculture responsable


L’homme le plus riche d’Afrique du Sud, et le 8ème de tout le continent, Patrice Motsepe crée sa fondation, la “Motsepe Foundation” qui participe à des programmes d’éducation en Afrique et aide les pauvres et ceux qui sont dans le besoin.

ll donne entre autres 250 millions de dollars pour mener une réforme sur la propriété terrienne en Afrique du Sud. Il vient aussi en aide plus largement aux jeunes, aux femmes, aux handicapés, aux chômeurs et aux travailleurs pauvres. Il milite également pour une agriculture responsable.

Il est le premier dirigeant africain à avoir rejoint le Giving Pledge de Warren Buffet et sa fondation a été créé sous la philosophie “Ubuntu” qui promeut le don, l’entraide et la bienveillance entre les membres la communauté et plus largement des Hommes.

Patrice Motsepe fait partie des dirigeants du groupe minier African Rainbow Minerals et est à la tête d’une fortune estimée à 2,65 milliards de dollars.

Stelios Haji-Ioannou, le fondateur d’EasyJet fait don de la moitié de sa fortune


Après être devenu l’une des plus grosses fortune du Royaume-Uni grâce à sa compagnie EasyJet, Stelios Haji-Ioannou a amassé une fortune de 2 milliards de pounds et vient d’annoncer qu’il donnerait la moitié de son magot à des œuvres caritatives.

Il a créé sa fondation, la “Stelios Philanthropic Foundation” qui soutient en particulier la cause animale et a d’ailleurs investi massivement dans le WWF. Il aide aussi dans un programme alimentaire en Grèce et à Chypre.

Jeff Bezos, PDG d’Amazon investit dans la recherche et les neurosciences


Le fondateur d’Amazon a financé la construction d’un établissement pour les sans-abri. En 2011, il a fait don de 15 millions d’euros à l’université de Princeton pour créer un centre de recherche dédié à la neuroscience.

Il a également donné 35 millions de dollars à un centre de recherche contre le cancer à Seattle.

La fondation “Changer par le don” des patrons Denis Duverne et Serge Weinberg (Axa et de Sanofi), encourage les milliardaires français à donner


Oui, nous avons notre Giving Pledge à nous ! Denis Duverne et Serge Weinberg, respectivement présidents des conseils d’administration d’Axa et de Sanofi, viennent de lancer l’initiative “Changer par le don”.

Objectif : inciter les français fortunés à consacrer au moins 10 % de leurs revenus à des fins philanthropiques.

On peut compter sur le site de la fondation une soixantaine de signataires dont : Line Renaud, Henri de Castries (AXA), Muriel Robin, Agnès B., etc.

La fondation agnès b., le fonds de dotation français qui soutient les projets humanitaires, culturels et artistiques


Le fonds de dotation agnès b. existe depuis 2009 et collabore avec ONG et associations et souhaite être actif sur l’alphabétisation, la protection de l’enfance, l’accueil des réfugiés, l’accès à l’eau et à la santé, la lutte contre le sida, l’aide psychologique pour les enfants en rupture, le soutien aux femmes isolées, etc.

Le fonds soutient également les projets d’artistes et tous autres projets d’envergure à des fins culturels.

Comment recevoir un don d’argent d’un riche millionnaire ?


Repérez d’abord les plus généreux. Ceux qui par exemple ont signé le Giving Pledge (international) et Changer par le don (France).

Vous trouverez la liste des signataires sur les sites givingpledge.org et changerparledon.com. Ensuite, plus qu’à les contacter !

En tout, c’est près de 250 millionnaires et milliardaires qui font des dons d’argent.

Comment recevoir un don d’argent de Bill Gates ?

Nous l’avons vu, Bill Gates fait partie des plus généreux. Toutefois Bill et Melinda Gates n’offrent pas de subventions aux particuliers, seulement aux organisations non lucratives.

Si vous remplissez cette condition sine qua non et avez à cœur de changer le monde, alors tentez votre chance !

Le site de la fondation

Vous pourrez entrer en contact avec la fondation via leur site Internet Gates Fondation. Le site dispose d’une FAQ, sur laquelle vous aurez toutes les réponses nécessaires pour faire votre demande de subvention.

La fondation possède pas moins de 10 bureaux à travers le monde dont Washington, Johannesburg, Nigeria, Londres, Delhi, Addis Ababa (Ethiopie), Pékin, Berlin et Seattle.

Vous trouverez l’adresse exacte de ces bureaux ici ainsi que leurs adresses email sur cette page.

Comment recevoir un don d’argent du prince Al-Walid ?

Le prince Al-Walid est un généreux donateur qui agit concrètement pour aider sa communauté et participe à de nombreux projets. Vous trouverez ces informations de contact sur le site de sa fondation Alwaleed Philanthropies .

Pour faire une demande de subvention, envoyer un email à grants@alwaleedphilanthropies.org

Comment recevoir un don d’argent du fond de dotation agnès b. ?

Le fonds de dotation agnès b. oeuvre dans de multiples domaines : humanitaire, culturelle, écologique, scientifique, etc.

Contactez la fondation en utilisant le formulaire à disposition sur leur site. N’oubliez pas de joindre un document au format doc ou PDF pour expliquer votre projet et vos besoins.

Comment faire sa demande de don pour obtenir un financement ?


Voici les 7 points à respecter.

1. Lister les personnalités et les fondations qui correspondent à votre besoin

Votre projet doit être compatible avec le but de la fondation.

Exemple : si vous avez une fondation à but écologique, contactez de préférence la fondation Bloomberg Philanthropies ou Stelios Philanthropic Foundation.

Si votre entreprise vient en aide aux personnes en difficultés, faites votre demande à la fondation de Patrice Motsepe ou celle du prince Al-Walid.

2. Prenez le temps de bien connaître les donateurs potentiels

Certaines personnes sont plus sensibles à certains sujets que d’autres.

Regardez quelles autres associations ont été financées. Vous aurez une meilleure idée de si vous entrez dans la case ou pas. Si c’est le cas, foncez !

3. Présentez votre projet de façon sincère, convaincante tout en restant professionnel

Sachez vous présenter personnellement ainsi que la cause que vous défendez et dites pourquoi cette cause en particulier vous tient à cœur.

4. Soyez clair dans vos intentions

Les fondations versent beaucoup d’argent mais en retour, elles veulent des résultats. Dites à votre futur donateur à quoi servira l’argent et comment il sera utilisé.

Expliquez-lui en détail comment son financement pourra aider votre communauté. Faites-lui aussi part de vos projets d’avenir

5. Faites rédiger votre demande par un rédacteur professionnel

Le message que vous portez doit résonner. Se payer les services d’un bon rédacteur pourra vous aider à mieux formuler votre demande.

Plus votre message est touchant et bien écrit, plus vous aurez de chance d’être retenu ! À ne pas négliger !

6. Multipliez les demandes

Ne vous focalisez pas sur un seul donateur. Il y en a surement plusieurs qui sont susceptible de correspondre à ce que vous cherchez. Contactez-les tous !

7. Persistez

Vous essuierez quelques refus au début, mais soyez persévérant. Changez votre angle d’approche, changez votre discours, insistez. Parfois il faudra négocier les montants. Mais il faudra toujours être sincère et convaincant.

Si votre demande est sincère, authentique et que vous formulez votre demande de façon convaincante, alors vous serez parmi les chanceux qui reçoivent un don d’argent d’un généreux milliardaire !

Comment éviter les arnaqueurs qui promettent des faux dons ?


Il vaut mieux éviter les arnaques lorsque l’on cherche des fonds, car on risque au contraire de se faire plumer…

Faites preuve de discernement et éviter les faux donateurs comme ce soi-disant milliardaire qatari Wassim El Whani qui donnait des Ferraris ou des Lamborghini à des jeunes de banlieues. Celui-là même qui dit avoir donné 1 million d’euros à un SDF.

Beaucoup de personnes ont alors appelé pour obtenir une aide financière mais ils n’ont rien obtenu à part du vent. L’ambassade du Qatar ne connaissait pas ce monsieur et il a vite disparu des radars…

Pour éviter les arnaques

Vérifiez que le donateur que vous avez choisi est une personnalité connue et reconnue. En général les milliardaires sont des personnalités relativement célèbres dans le monde du fait de l’impact de leurs investissements.

Une petite recherche sur Internet devrait vous éclairer sur la personne en question.

Attention aux e-mails frauduleux

Si vous recevez un email d’un mystérieux donateur qui vous explique qu’il est malade, qu’il est sur le point de mourir, et qu’il vous a choisi, vous (oh miracle) pour hériter de toute sa fortune. Non. Fuyez.

Voici quelques astuces pour identifier ces emails

Ignorez tous les e-mails personnels qui vous promettent de l’argent dont vous ne connaissez pas l’auteur

Vérifiez bien l’expéditeur du mail et l’adresse email

Si vous doutez, vous pouvez toujours engagez une discussion avec cette personne pour tenter de la démasquer mais n’envoyez jamais sous aucun prétexte de données confidentielles quelle qu’elles soient.

Si vous avez un projet d’entreprise, une association, une fondation; si vous exercer dans la santé, l’éducation, l’environnement, la technologie ou même si, à titre particulier vous êtes dans une impasse financière, et que vous avez absolument besoin d’un don d’argent, alors vous pouvez tenter votre chance et solliciter l’aide de ces fondations.

Tous ces milliardaires sont là pour aider et reverser une partie de leur fortune et vous pouvez bénéficier d’une partie.

À lire aussi si vous avez besoin d’argent pour manger : bénéficier de l’aide des restos du cœur.