Comment Contacter Marc Lore en 48H [Telosa]

Bâtir une ville de 5 millions d’habitants en plein désert, c’est le pari fou du milliardaire américain Marc Lore. L’homme d’affaires veut faire de sa cité du futur baptisée Telosa, un modèle d’équité et un environnement sûr pour tous ses habitants sans distinction. Si vous voulez en savoir plus sur ce projet ambitieux et sur l’homme qui en tire les ficelles, vous vous trouvez au bon endroit !

Est-ce que le milliardaire américain Marc Lore existe vraiment ?

Certains pourraient se poser la question, tellement le projet Telosa, à but non lucratif doit-on le préciser, peut paraître utopique. Mais rassurez-vous, Marc Éric Lore, de son nom complet, existe bel et bien.

Homme aux multiples casquettes (entrepreneur, investisseur, homme d’affaires, etc.), il fait notamment partie du cercle restreint des milliardaires de la planète. Il y a 5 ans, il a été nommé patron de la division e-commerce de Walmart, entreprise internationale américaine spécialisée dans la grande distribution, jusqu’à sa démission récente.

Juste après, il a, entre autres, lancé sa start-up de livraison de nourriture, Wonder Group. L’entreprise est née de sa volonté de démocratiser la bonne nourriture pour la rendre accessible à tous, en dehors du cadre des grands restaurants. Qu’est-ce que c’est exactement ? C’est un système de restauration mobile qui concède sous licence les menus de grands chefs cuisiniers. La nourriture est préparée dans des camions mobiles et est directement livrée aux portes du domicile des clients. L’homme d’affaires entend bien multiplier le nombre de ses camions mobiles dispersés à travers les États-Unis. Il ambitionne d’en mettre en circulation des milliers d’ici quelques années, 

Marc Lore est également devenu, aux côtés de l’ancien joueur de baseball à la retraite, Alex Rodriguez, l’un des propriétaires de la franchise des Timberwolves du Minnesota, une des équipes de la ligue de Basketball NBA (National Basketball Association).



Qui est vraiment Marc Lore ?

Il naît le 16 mai 1971 à Staten Island, l’un des 5 arrondissements de la célèbre ville de New York, aux États-Unis. À l’âge de 10 ans, il quitte son quartier natal avec sa famille pour l’État du New Jersey et s’installe dans la ville de Middletown. Il est diplômé de l’université de Bucknell en Pennsylvanie, où il a obtenu un Bachelor of Arts en économie et gestion d’entreprise.

Notons que depuis l’époque du lycée, il affichait déjà des prédispositions à l’entrepreneuriat, ayant lancé avec un camarade de primaire une petite entreprise de cartes de baseball. Il était également sportif et a, entre autres à son actif, le titre de champion d’État pour le sprint de 55 mètres.

Au début de sa carrière professionnelle, il a été banquier d’investissement. Il fut l’un des cofondateurs de la place de marché basée sur Internet, The Pit, entreprise qu’il est amené à diriger en tant que PDG.

Autres entreprises fondées par le milliardaire : Quidsi (plus connue par son nom de domaine Diapers.com), Jet.

Études de Marc Lore

Il a fait ses études secondaires dans le New Jersey, à la Ranney School à Tinton Falls. Il a obtenu son Bachelor of Arts en économie et gestion d’entreprise à l’université de Bucknell, dans l’État de Pennsylvanie.

Après avoir entamé sa carrière de banquier, Lore a décidé de poursuivre ses études. Il s’est donc inscrit à l’université de Columbia, mais n’y a pas fait long feu. Il a abandonné, sans avoir achevé sa maîtrise en statistiques. À cette même époque, il a suivi un programme de 3 ans d’analyste financier agréé, faut-il le souligner.

L’entrepreneur retourne plus tard à l’université de Pennsylvanie pour s’inscrire à la Wharton School, une des plus prestigieuses écoles de commerce de la planète. Même scénario qu’à Columbia, Lore abandonne en cours de route, pour se concentrer sur son entreprise Diapers.com.

Fortune de Marc Lore

La fortune de l’entrepreneur en série est estimée à environ 4 milliards de dollars. La majeure partie de son argent provient des transactions de vente des diverses start-ups qu’il a créées tout au long de son parcours.

En faisant le choix de céder en 2001 sa première entreprise majeure, The Pit, à la compagnie américaine The Topps, un important producteur d’objets de collection, il a scellé l’opération pour la modique somme de 5,7 millions de dollars.

La croissance de sa deuxième entreprise Quidsi a très vite été remarquée par le géant américain Amazon qui a proposé de la racheter. La transaction s’est effectuée pour un montant de 545 millions de dollars.

Cependant, c’est l’entreprise Jet qui l’a fait atteindre des sommets. Walmart a tenu, coûte que coûte, à la racheter en y voyant une opportunité de concurrencer Amazon. Le transfert s’est fait pour 3,3 milliards de dollars. Suite à cette transaction, Lore aurait perçu à titre de fonds personnels, la somme de 750 millions de dollars, assortie de 250 millions de dollars sous forme d’actions. 



Investissements de Marc Lore

Il est connu pour avoir un bon sens des affaires. Il est notamment l’investisseur principal de l’entreprise de fabrication d’avions électriques, à décollage et atterrissage verticaux (les eVTOL), Archer Aviation. Le milliardaire a fait savoir qu’il compte investir une somme supplémentaire de 10 millions de dollars dans l’entreprise.

En dehors de leurs intérêts communs en NBA, Marc Lore et Alex Rodriguez ont créé ensemble une société de capital-risque. Ils ont tous les deux annoncé qu’ils allaient investir et acquérir des participations au-delà de la moyenne des autres fonds de capital-risque consacrés aux jeunes sociétés.



Contacter Marc Lore

Si vous voulez le contacter, vous pouvez passer par ses comptes sur les réseaux sociaux. Il est surtout actif sur Instagram (marclore), sur Twitter (@MarcLore) et sur LinkedIn (Marc Lore) où il partage régulièrement des conseils en entrepreneuriat et en gestion d’affaires.


Contacter des milliardaires

➡️ Bill Pulte

➡️ Prince Al Walid Ben Talal


Qu’est-ce que Telosa, sa ville du futur ?

Le projet de métropole Telosa a été annoncé par Marc Lore l’année dernière. Le mot Telosa provient du grec « Telos » qui signifie objectif suprême.

Implantation

Alors que l’emplacement exact de la ville futuriste n’a pas encore été déterminé, on sait qu’elle sera construite quelque part dans le désert ouest-américain ou dans les Appalaches, une chaîne de montagnes localisée à l’est des États-Unis.

Des États tels que le Nevada, le Texas, l’Arizona ou encore l’Utah ont été mentionnés, sans aucune confirmation jusque-là.

Philosophie

Lore veut faire en sorte que Telosa propose une version réformée du capitalisme afin de réduire, voire annihiler, les inégalités sociales telles qu’elles existent dans le monde en général.

L’américain souhaite qu’à Telosa, la population dispose d’un accès égalitaire aux soins de santé et à la scolarité, qu’elle soit diversifiée en accueillant des personnes de sexe, de race, d’orientation sexuelle, de conviction religieuse et politique différents.

La ville sera écologique et est prévue pour être alimentée par l’énergie solaire. Les impôts payés par les habitants auront pour finalité d’améliorer la ville en termes d’infrastructures. Ces derniers pourront d’ailleurs construire leur propre maison et même la revendre à leur guise. Néanmoins, le terrain demeurera la propriété de la ville.

Calendrier

La première phase du projet devrait être achevée d’ici à 2030 afin d’accueillir les premiers habitants dont le nombre a été fixé à 50 000. Ils seront installés dans un quartier circulaire d’une superficie de 600 hectares approximativement.

Notons que la construction de la ville va nécessiter un capital évalué à 400 milliards de dollars. Pour lever les fonds, le milliardaire espère convaincre des investisseurs privés et des philanthropes. En attendant, il a fait appel au cabinet d’architectes danois Bjarke Ingels Group pour concevoir les plans de Telosa.



Comment devenir résident de Telosa ?

Le mécanisme de sélection des futurs habitants de la ville de Telosa n’est pas encore connu. Pour le moment, on suppose qu’il se fera par appel à candidatures. Notons que c’est l’un des aspects du projet qui suscite beaucoup de scepticisme.

Si Lore a prévu de créer un fonds de capital-risque qui pourrait abriter des start-ups, dont les travailleurs intégreraient logiquement la liste des premiers habitants de Telosa, la question se pose de savoir quelles seront les carrières des autres habitants qui viendront s’y ajouter.

D’après Lore, le cadre de travail initial qui sera instauré dans la ville sera constitué de 50 bénévoles qui font partie de son équipe et dont les professions sont entre autres : chercheurs, professeurs, architectes, experts climatiques, etc.

Marc Lore qualifie ce coup d’envoi de peu conventionnel, mais espère qu’il permettra de développer plus tard une culture. Du point de vue de certains observateurs, le fait de procéder à une nomination des qualifications pour les futurs habitants de Telosa, quoique stratégiquement compréhensible, peut avoir une connotation discriminatoire.

Avis Cetelem Novembre 2022: Notre Test

TOP 8 Applications Comme Lydia [2022]