Maladie de Crohn: TOP 4 Aides Financières


Les aides financières pour les personnes atteintes de la maladie de Crohn ou de la RCH (rectocolite hémorragique), appelées aussi les MICI (maladies inflammatoires chroniques de l’intestin) mises en place ont différents objectifs. Ces aides reconnaissent le statut handicapant de cette maladie chronique. Voyons en détail en quoi elles consistent.

1️⃣ Carte de stationnement : Carte Mobilité Inclusion (CMI)

La maladie de Crohn est une maladie inflammatoire chronique de l’intestin qui peut toucher tout le tube digestif. Elle est particulièrement handicapante, raison pour laquelle elle permet d’obtenir une carte de stationnement.

La Carte Mobilité Inclusion a remplacé les cartes de priorité, de stationnement ou d’invalidité. Les droits octroyés par la CMI restent toutefois identiques. Le changement est le support et le fait que la photo du bénéficiaire apparaît sur la carte.

Fabriquée avec la même sécurité que votre CNI ou votre passeport par l’Imprimerie Nationale, elle a la taille d’une carte bancaire et son impression au laser, avec de l’encre phosphorescente, la rend infalsifiable.

Le but d’une CMI est de faciliter les déplacements pour les personnes en perte d’autonomie.

Les mentions portées sur une Carte Mobilité Inclusion

La Carte de Mobilité Inclusion porte les 3 mêmes mentions que la carte papier précédente :

  • Stationnement permet de garer son véhicule gratuitement,
  • Priorité offre l’avantage de ne pas attendre dans les files d’attente, ou de bénéficier d’une place assise,
  • Invalidité, en cas de perte d’autonomie signifiante, permet d’avoir les mêmes avantager qu’une CMI Priorité et d’obtenir des tarifs préférentiels dans les transports, ainsi que certains avantages fiscaux.

À savoir : les diverses mentions sont attribuées en fonction de la situation de la personne.

La mention Stationnement concerne les personnes dont le handicap diminue vraiment leurs déplacements à pied. La mention Priorité est donnée aux personnes avec un taux d’invalidité de moins de 80 % ou qui peinent à rester debout. La mention Invalidité concerne les personnes avec un taux d’incapacité au-delà de 80 %, ou pour celles qui reçoivent une pension d’invalidité de 3e catégorie.

Obtenir une Carte Mobilité Inclusion

Si vous avez toujours en votre possession une carte papier, celle-ci est valable soit jusqu’à la date qu’elle mentionne, soit au plus jusqu’au 31 décembre 2026. Les cartes papier sont remplacées au fur et à mesure.

En cas de renouvellement (date d’échéance bien avant le 31 décembre 2026), les Maisons Départementales des Personnes Handicapées procéderont à une nouvelle analyse de votre situation avant de décider si la carte est renouvelée.

Si votre carte papier est valable au-delà du 31 décembre 2026, certaines peuvent être octroyées pour 20 ans, pensez à faire une demande de CMI auprès de votre MDPH bien avant le 1er juillet 2026, afin d’éviter les délais dus à un afflux de demandes.

Les MDPH avancent que la CMI est réalisée en 48 h à réception de votre photo d’identité et un délai supplémentaire de 5 jours est nécessaire pour vous la délivrer. Quand il fallait plusieurs semaines auparavant.

Pour l’utiliser, il suffit de fixer la carte contre le pare-brise de sa voiture. La durée d’attribution varie suivant votre statut, notamment si vous êtes bénéficiaire ou non de l’APA (Allocation Personnalisée d’Autonomie).



Cet article peut aussi vous intéresser : le calendrier du versement de la pension invalidité

Aide à domicile   

Afin de faciliter le quotidien des personnes atteintes de la maladie de Crohn, des aides à domicile sont accessibles et prises en charge par la Caisse Primaire d’Assurance Maladie.

Vous aurez la possibilité de faire intervenir, à votre domicile, différents types de professionnels.

➡️ Tout d’abord, une auxiliaire de vie sociale – AVS – pourra vous aider dans les différentes tâches ménagères quotidiennes, ainsi qu’à la préparation des repas. Cet auxiliaire de vie adapte son aide aux besoins du bénéficiaire.

➡️ Un technicien de l’intervention sociale et familiale – TISF –  peut aussi intervenir auprès de vous. Ce dernier vous accompagnera dans les activités quotidiennes de votre famille, comme accompagner vos enfants à l’école ou au parc de jeux, ou prendre soin des enfants en cas d’hospitalisation du malade. Ce technicien peut aussi aider dans les démarches administratives.

Comment bénéficier d’une aide à domicile ?

Pour bénéficier de ces aides, il vous faut justifier de votre affection, ainsi que de ressources financières insuffisantes. Vous devez ensuite effectuer la demande auprès de la CPAM qui calculera votre aide en fonction de vos ressources.

Comment demander de l’aide auprès de la CPAM ?

En vous rendant sur votre espace personnel de la CPAM, allez sur « Assuré » et remplissez le formulaire. La CPAM vous demandera de joindre plusieurs documents justificatifs, tels :

  • Justificatifs de revenus.
  • Écrit de votre docteur (généraliste ou gastroentérologue) pour appuyer votre demande en y indiquant la durée de l’aide requise.
  • Un devis d’un organisme professionnel d’aide à domicile.

L’aide reçue est fonction de vos revenus, mais elle est aussi fonction des régions. Pour en savoir plus, vous pouvez contacter la Maison Départementale des Personnes Handicapées dont vous dépendez. Rapprochez-vous aussi de votre mutuelle santé pour savoir si elle peut aider, l’aide de la CPAM étant considérée comme « exceptionnelle » et non un remboursement.

Voici le formulaire de demande Ameli pour une aide à domicile.

Comment demander de l’aide auprès de la CAF ?

La Caisse d’Allocations Familiales peut aussi vous accompagner et vous fournir une aide.

Pour cela, il vous faut être allocataire de la CAF, avoir au moins un enfant de 16 ans à charge ou attendre son premier enfant et percevoir des prestations familiales pour cet ou ces enfants. Dans ce cas, si vous avez droit à une aide, la CAF paiera directement l’organisme qui emploie l’auxiliaire de vie sociale ou le technicien de l’intervention sociale et familiale.

En vous rendant sur le site de la CAF, vous trouverez une liste d’associations conventionnées d’aide à domicile près de chez vous. Elle déterminera vos besoins et leur durée. L’association que vous aurez contactée vous demandera de compléter un dossier, documents divers à l’appui, à lui renvoyer. Elle s’occupera alors de la partie administrative.



3️⃣ Crédit d’impôt avec la maladie de Crohn   

Lorsqu’on est touché par une affection de longue durée, comme la maladie de Crohn, la plupart des aides reçues liées à une invalidité sont exonérées d’impôt :

  • Allocation personnalisée d’autonomie (APA).
  • Allocation supplémentaire d’invalidité (ASI).
  • Allocation aux adultes handicapés (AAH).
  • Prestation de compensation du handicap (qui est une pension).
  • Indemnités journalières en lien avec l’affection de longue durée (ALD), qui entrent dans la catégorie des revenus.

À savoir :

➡️ Les indemnités journalières s’adressent à certains malades qui se retrouvent dans l’incapacité de travailler. Elles viennent compenser la perte de revenus engendrée par la maladie. Pour en bénéficier, il faut être atteint d’une invalidité générale réduisant la capacité de travail, justifier d’une durée d’affiliation minimum auprès de la sécurité sociale, ne pas avoir l’âge légal de départ à la retraite et justifier d’une durée de cotisation minimum auprès de la Sécurité Sociale.

➡️ Si vous êtes titulaire d’une carte d’invalidité pour une incapacité d’au moins 80 %, vous obtiendrez une demi-part supplémentaire dans le calcul de votre imposition sur le revenu. Cette carte donne aussi droit à un abattement sur vos impôts.

Ces aides financières n’interviendront donc pas dans le calcul de votre revenu imposable.


4️⃣ Est-ce que la maladie de Crohn est reconnue par la MDPH ?

La MDPH – Maison Départementale des Personnes Handicapées – a pour rôle d’être présente auprès des personnes handicapées dans leur quotidien et dans tous les aspects de leur vie. Et ce quel que soit l’âge ou la situation de la personne.

Les missions d’une Maison Départementale des Personnes Handicapées sont aussi variées que :

  • Informer.
  • Accueillir et écouter.
  • Évaluer les besoins d’aide.
  • Établir un plan pour cette (ces) aide(s).
  • Attribuer diverses aides.
  • Suivre les décisions par rapport à ces aides et, parfois, intervenir comme médiatrice ou conciliatrice.

Elle permet ainsi d’améliorer et de simplifier l’accès aux droits pour les personnes en situation de handicap dans tous les départements. Elle permet de bénéficier des nombreux dispositifs d’aide en matière de logements, transports ou encore travail. La maladie de Crohn est reconnue comme une affection de longue durée et permet, à ce titre, l’accès à ces droits et aux aides financières pour compenser la perte de salaire.

De même, la maladie de Crohn ouvre le droit à une reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH). Ce statut administratif, mais pas seulement, permet aux bénéficiaires de se voir accorder des aides d’accompagnement. Il permet de bénéficier d’aides à l’emploi ou encore de différentes organisations de travail, comme le télétravail.

À savoir :

Sans une demande reçue de la part d’une personne handicapée (ou de son représentant légal), la Maison Départementale des Personnes Handicapées ne pourra pas agir.


Beaucoup de malades s’isolent parce que la maladie de Crohn est considérée par eux comme humiliante. Aujourd’hui, tout comme toute autre personne en situation de handicap, ils ne sont plus seuls, grâce aux aides à la personne, aux aides financières exonérées d’impôt, et aux diverses structures pour une reconnaissance administrative qui permet de faciliter la vie du malade.

Faillite Personnelle Alsace Moselle: 8 Infos Méconnues

Surclassement AIR FRANCE 100 % GRATUIT [2022]