TOP 7 Aides Financières Pour Jeunes Apprentis 2021

Le statut d’apprenti ouvre droit à de nombreuses aides, tant pour la vie courante comme l’alimentation et le logement, que pour favoriser l’obtention du permis de conduire et l’acquisition de premiers équipements. Voici les 7 aides financières pour jeunes apprentis en 2021 les plus importantes.

1️⃣ Aide financière apprenti CAF

Il est acquis pour tous que les étudiants en formation universitaire peuvent bénéficier des aides de la Caisse d’allocations familiales. On sait moins que les stagiaires de la formation professionnelle et les apprentis le peuvent aussi.

Certaines sont accessibles même lorsque l’apprenti est encore à la charge de ses parents, d’autres au contraire privilégient la prise d’indépendance du jeune.

➡ Apprenti encore chez ses parents

Il faut savoir que dans le cas où l’apprenti vivrait encore chez ses parents, ceux-ci peuvent continuer à bénéficier de l’essentiel des aides sociales qu’ils perçoivent déjà :

  • Pratiquement toutes les prestations jusqu’à 20 ans.
  • Le complément familial jusqu’à 21 ans.
  • Le RSA jusqu’à 25 ans.

Cela n’empêche pas le jeune d’accéder à toutes les autres aides, exception faite de celles liées au logement bien entendu.

➡ Apprentis indépendants : l’APL (aide personnalisée au logement)

Lorsque le jeune n’est plus à la charge de ses parents et est au contraire indépendant, il peut solliciter des aides en son nom propre. Celles-ci seront alors calculées sur ses revenus personnels.

S’il est contraint de louer un appartement pour suivre sa formation, il peut bénéficier de l’Aide Personnalisée au Logement. C’est un protocole conclu entre l’État et certains bailleurs, dont les logements doivent être conformes à des critères précis pour être éligibles. Il convient de se renseigner sur leur conformité avant de signer le bail de location.

Son montant est calculé en fonction du type de logement, du loyer, des revenus et de la localisation du logement.



Conditions d’attribution de l’APL

Si les conditions d’attribution ont récemment changé pour les étudiants, ce n’est pas le cas pour les apprentis qui ne sont pas considérés comme des étudiants dans ce cas précis. Le montant de l’aide sera calculé sur les revenus des 12 derniers mois. Ce sont uniquement les revenus supérieurs à la somme de 18 473 € qui seront pris en compte pour le calcul de l’allocation.

En outre, vous devez être en possession de votre contrat de bail pour remplir votre dossier. Il vous est possible d’effectuer une simulation pour connaître vos droits. Pensez à vous munir des informations nécessaires, notamment vos revenus, le montant du loyer…

Notons que si vous êtes en colocation ou en Foyer de Jeunes Travailleurs par exemple, vous êtes éligible également, même si ce n’est pas au même taux.


2️⃣ Mobili-jeune

Vous pouvez également bénéficier de l’aide mobili-jeune. Elle consiste en une prise en charge d’une partie du loyer, durant la période de formation en alternance. Elle est cumulable avec l’APL, mais son montant sera calculé en fonction de celle-ci. Il ne peut excéder 100 € et la somme est versée tous les six mois.

Les conditions d’obtention sont les suivantes :

  • Ne pas avoir des revenus supérieurs au SMIC.
  • Avoir moins de 30 ans.
  • Être en contrat d’apprentissage.
  • Être dans une entreprise cotisant au 1 % logement.
  • Avoir signé un bail, un avenant au bail en cas de colocation ou encore une convention d’occupation en logement social ou logement-Foyer.

Loca Pass ou Visale, pour régler le problème du dépôt de garantie

Par ailleurs, il est également possible que vous soyez éligible à l’avance Loca Pass, qui constitue une sorte de prêt à 0 % finançant le dépôt de garantie (caution).

Ou alors, vous pouvez sûrement bénéficier de la garantie Visale. Elle est gratuite et couvre les impayés de loyer s’il vous arrive un ennui financier. C’est un argument rassurant pour le propriétaire qui aura moins de réticences à vous louer son bien.

En souscrivant une garantie Visale, il n’y a pas de dépôt de caution. Si vous avez des impayés, c’est Action Logement qui règle les sommes directement au bailleur et se charge ensuite de se faire rembourser.



3️⃣ Aide régionale aux apprentis pour l’achat de matériel et équipement

Elles peuvent différer d’une région à l’autre, selon le budget et les priorités de chacune. Dans tous les cas, le Conseil régional rembourse une partie des frais de déplacements effectués pour le travail ou la formation.

Renseignez-vous sur le site web de celui dont vous dépendez. Il pourra éventuellement prendre part aux dépenses d’équipement nécessaires à la formation. Cela peut être une tenue particulière, la panoplie d’outils indispensable dans la profession exercée, un ordinateur ou différents matériels électroniques, etc.


À lire aussi : quelles sont les aides pour un étudiant sans ressources ?


4️⃣ Aide départementale du Conseil Général pour les apprentis

Le Conseil Général de chaque département vient également en aide aux apprentis, en leur attribuant une bourse. Le montant de celle-ci est versé en une seule fois pour une année scolaire et son montant est propre à chaque département.

À titre d’exemple, le Val-d’Oise attribue une bourse départementale d’un montant de 230 €, la Côte-d’Or 148 €. Le Conseil Général de Corrèze l’attribue uniquement aux apprentis en CAP ou BEP artisanal.

Rapprochez-vous des instances du département dans lequel vous résidez, pour connaître les conditions d’attribution et le montant de cette bourse.


5️⃣ La Carte Étudiant des métiers

Comme les étudiants, les apprentis ont à présent eux aussi leur carte ! Elle se nomme la Carte Étudiant des métiers. Elle est délivrée par les CFA à tous les apprentis de moins de 26 ans. À la présentation de celle-ci, vous avez droit, dans tout l’Hexagone, aux mêmes avantages et réductions qu’avec la Carte Étudiant, voire plus :

  • Accès aux restos U.
  • Accès aux hébergements universitaires.
  • Réductions sur des activités de loisirs (cinéma, théâtre, etc.) et sportives (clubs de sport, piscine…).
  • Tarifs réduits dans les transports.
  • Les tarifs réduits accordés aux étudiants dans certains magasins, restaurants rapides, boutiques informatiques, commerçants en ligne, etc.

Attention ! Si vous arrêtez votre apprentissage en cours d’année, vous devrez rendre votre carte, qui sera détruite. Et dans ce cas, dites adieu à tous les avantages qui y étaient liés !


6️⃣ Aide au permis de conduire

Les cours de conduite en vue d’obtenir le précieux permis de conduire constituent un poste vraiment important dans le budget lorsqu’on débute dans la vie. Pourtant, être mobile est primordial pour bien démarrer sa vie professionnelle, et posséder le permis B constitue un argument de poids sur le C.V. C’est pourquoi les apprentis de plus de 18 ans peuvent prétendre à une aide au financement de celui-ci.

Cette aide s’élève à 500 € par apprenti qui doit remplir les conditions suivantes :

  • Avoir plus de 18 ans.
  • Ne pas être titulaire du permis B au moment de la demande.
  • Avoir signé un contrat d’apprentissage.
  • Être inscrit dans une auto-école.
  • Ne jamais avoir bénéficié de l’aide auparavant.

Une fois rempli, le formulaire de demande est à remettre au CFA. C’est en effet lui qui vérifiera si vous répondez aux critères d’éligibilité.


7️⃣ Le C.E. de l’entreprise

Sachez également que s’il y a un C.E. (Comité d’Entreprise) au sein de la société qui vous emploie, vous êtes en droit d’en bénéficier au même titre que les autres salariés !

Cela vous ouvrira droit à divers avantages qui varient en fonction de l’entreprise : chèque cadeau, chèque vacances, tarifs spéciaux dans les transports, les cinémas, tickets restaurant, etc.

Cela ne vous empêchera pas de bénéficier du programme Départ 18-25 de l’ANCV (Agence Nationale des Chèques Vacances) qui vous accordera jusqu’à 200 € de chèque vacances chez ses partenaires ! De quoi vous détendre après une dure année d’apprentissage.

Les avantages pour l’employeur

Du côté de l’employeur, il y a des avantages aussi, il faut le savoir. Il est utile d’avoir connaissance du fait que de leur côté, les employeurs ont tout intérêt à embaucher des apprentis.

➡ Ceux-ci fournissent un travail effectif même s’ils sont encore en formation en coûtant moins cher qu’un salarié formé.

➡ Ils permettent de toucher des aides substantielles de l’état. On les appelle les aides à l’embauche, et elles peuvent s’élever à 5 000 € pour les apprentis mineurs et 8 000 € pour les apprentis majeurs, jusqu’au Master (bac+5).

Cela représente :

  • 100 % de votre salaire si vous avez moins de 21 ans et êtes en contrat de professionnalisation, ou en contrat d’apprentissage.
  • 80 % de votre salaire si vous avez entre 21 à 25 ans révolus.
  • Près de 45 % de votre salaire si vous avez plus de 26 ans.

Ce peut être un bon argument pour encourager votre employeur à vous rémunérer un peu au-dessus du barème. Pour votre part, vous êtes exonéré des cotisations salariales à hauteur de 79 % du taux conventionnel. Cela en fait plus sur votre Net à payer.


Quel que soit votre projet professionnel, vous pourrez vous consacrer sereinement à l’apprentissage de votre métier, en sachant que de multiples coups de pouce vous permettront de mieux gérer votre budget.

Coût Divorce à l’Amiable: VRAIS Prix en 2021

TOP 7 Comptes Sans Banque RIB Français 2021