Prélèvement CEO Veolia: 7 Spécialistes Répondent


Le prélèvement CEO est parfois mal compris. La majorité du temps, il s’agit d’un prélèvement CEO de Veolia pour votre facture d’eau, correspondant à votre consommation. CEO est simplement l’ancien nom de Veolia. Cette facture concerne la majorité des français. Dans cet article, nous allons vous aider à comprendre cette facture.


Prélèvement CEO : qu’est-ce que c’est ?

Le prélèvement CEO est un prélèvement de la Compagnie des Eaux et de l’Ozone, dont le nom est aujourd’hui Veolia. Cette société est chargée de l’acheminement de l’eau potable en France. L’avis de prélèvement que vous recevez correspond à l’eau potable que vous avez utilisée dans votre foyer.

Vous pouvez payer de plusieurs manières, tous les mois, par trimestre ou encore à l’année. Le montant de cette facture n’est jamais le même, car il correspond à votre consommation.


Voici comment peut s’afficher le prélèvement CEO sur vos relevés bancaires

Ce prélèvement fait souvent suite à une autorisation de prélèvement bancaire que vous avez signée puis envoyée à votre banque, pour l’autoriser de manière récurrente. Dans ce cas précis, il s’agit du paiement mensuel de votre consommation d’eau dans votre foyer. Ce prélèvement provient de la société en charge des eaux potables, Veolia.

Il peut apparaître sous différents noms sur votre compte bancaire :

  • Prélèvement Veolia.
  • PRLV Veolia.
  • Prélèvement CEO.
  • Prélèvement Compagnie des Eaux de l’Ouest.
  • Prlv CEO Nord Ouest.
  • Prélèvement CEO Nord Ouest.
  • Prélèvement Compagnie des Eaux de l’Ozone.

Si vous n’avez signé aucune autorisation et que vous voyez les prélèvements sur votre compte, rapprochez-vous de votre banque ou de la société Veolia. Il convient en effet de clarifier la situation. En principe, le prélèvement ne peut être autorisé par votre banque sans votre accord signé.



Comment stopper un prélèvement CEO ?

Normalement, il nécessite votre autorisation pour être effectué sur votre compte. Si vous changez d’avis, vous pouvez le stopper en faisant une demande à Veolia. Pour cela, vous pouvez contacter la société via son service client, par téléphone ou encore par mail via leur site internet.


Comment contacter le service client de Veolia ?

Pour contacter le service client de la société Veolia, vous pouvez remplir une demande de réclamation sur leur site internet sur la page dédiée. Attention, selon votre département, vous pourrez être amené à contacter votre mairie, comme pour la ville de Paris par exemple.

Si vous êtes client direct Veolia, vous pouvez vous connecter avec vos identifiants sur la plateforme, pour consulter vos prélèvements mensuels, ou votre consommation d’eau. Vous pourrez également envoyer un message via le service d’assistance, pour faire une réclamation ou demander l’arrêt de votre prélèvement SEPA. Vos identifiants, pour votre espace personnel, sont indiqués sur votre facture.

Vous pouvez également entrer en contact avec eux via l’application mobile : Veolia & moi – Eau, disponible pour les mobiles Apple et Androïde.

Via ces services, vous pourrez demander la modification du mode de paiement ou de sa récurrence. Il est par exemple possible de passer d’un paiement mensuel à un paiement annuel. Vous pouvez également décider de régler par chèque plutôt que par prélèvement SEPA.



Comment joindre Veolia par téléphone rapidement ?

Il est également possible de contacter le service client par téléphone au : 09 69 32 35 29. Ce numéro est gratuit depuis un téléphone fixe ou un mobile. Vous pourrez également l’utiliser pour souscrire une offre Veolia, ou pour avoir plus d’informations si vous êtes déjà abonné aux services de Veolia.

Le service client est disponible 7 j/7, 24 h/24.


Qu’est-ce qu’un mandat de prélèvement récurrent SEPA ?

Comme nous l’avons vu précédemment, si vous recevez un prélèvement CEO, c’est que vous avez sans doute signé un mandat de prélèvement. Et que celui-ci autorise Veolia à prélever sur votre compte en banque le montant correspondant à votre consommation d’eau potable.

D’un point de vue bancaire, un mandat de prélèvement SEPA est l’autorisation que donne un débiteur de prélever sur son compte les sommes dues. Cette opération est récurrente, elle est généralement mensualisée, comme pour un abonnement.

Attention, ce prélèvement est effectué à la condition que le débiteur soit informé des prélèvements. Cela indique que vous devez recevoir un échéancier, ou que l’on doive vous informer des mensualités, que ce soit par mail ou par courrier. Vous ne devez pas être prélevé de montants dont vous n’êtes pas informé.

L’autorisation

Ce document est une autorisation de prélèvement qui doit contenir :

  • Votre nom, prénom.
  • Votre adresse.
  • Votre banque et son adresse.
  • Votre IBAN ou BIC.
  • La case d’acceptation du prélèvement cochée.
  • La date.
  • Votre signature.

Les formes de mandat

Un mandat SEPA peut se présenter sous trois formes différentes :

  • La version papier du mandat SEPA, il est souvent à la suite d’un contrat. Vous devez le remplir et l’envoyer à la société mandataire.
  • La version électronique du mandat SEPA, il est à remplir sur votre ordinateur et à envoyer à la société mandataire.
  • La version E-mandat, il peut être complété via le site de votre banque sur votre ordinateur.

Annuler un virement SEPA

Si vous souhaitez arrêter le prélèvement pour passer à un paiement annuel, sachez que vous devez en faire la demande à la société mandataire. Vous pouvez également contacter votre banque, dans le cas où vous n’auriez pas signé de mandat.

En principe, si vous avez précédemment signé l’autorisation de prélèvement SEPA, seule la société mandataire peut l’arrêter. Dans le cas présent, il s’agit de Veolia.

Pour changer le mode de paiement, vous devez vous adresser à son service client. Vous pourrez demander à modifier pour un paiement mensuel ou trimestriel. Pour cela, vous devrez envoyer votre demande par courrier recommandé.


Que se passe-t-il en cas de non-paiement ?

Attention, si vous ne réglez pas vos factures Veolia, vous risquez une coupure d’eau et des pénalités. Il est important de rappeler que même si le mode de paiement ne vous convient pas, vous êtes toujours dans l’obligation de régler vos factures.

En cas de rejet de prélèvement, vous vous exposez à des frais et pénalités, tant de la part de votre banque que de la société émettrice.

Si vous souhaitez bénéficier d’une aide, le mieux est de vous rapprocher du service client (voir plus haut), qui vous aidera à trouver le bon mode de règlement pour vos factures.



Les factures d’eau potable

En ce qui concerne la facturation de votre consommation d’eau, il y a généralement une partie fixe, qui est relative aux charges de votre logement (diverses taxes) et une partie variable, qui correspond au volume d’eau réellement consommée.

Cette facture comprend également le traitement des eaux usées avec également une partie fixe et une partie variable. Le coût de votre facture prend également en compte la gestion et le maintien des infrastructures permettant d’acheminer l’eau à votre logement, ainsi que tous les frais liés à la maintenance de ce service.

Votre facture doit comporter plusieurs éléments :

  • La période de facturation.
  • Un numéro d’urgence.
  • Les coordonnées du service d’eau.
  • La date limite de règlement de la facture.
  • Le mode de paiement.
  • Le prix du mètre cube d’eau.

Dans le cas où vous pensez que cette facture ne correspond pas à votre consommation, vous devez vous adresser à votre fournisseur d’eau, qui pourra vous donner le détail de votre consommation ou corriger une éventuelle erreur.


Les autres fournisseurs d’eau en France

Comme nous l’avons vu précédemment, Veolia et Suez ne sont pas les seules sociétés distributrices d’eau potable en France. Certaines villes comme Paris ou Marseille possèdent leur propre service de distribution d’eau.

Voici quelques autres distributeurs d’eau que vous pouvez trouver en France : SAUR, Eau de Paris, Eau du Grand Lyon, Eau de l’Embrunais, Eau d’Azur, Hydropolis, Arche Agglomération, SMDEA, SDDEA, EAUREC, etc.

La décision concernant la distribution de l’eau potable et sa gestion revient aux collectivités territoriales. Elles peuvent être assurées par une régie, ou par une entreprise privée. Cela explique pourquoi dans certaines communes c’est la société Veolia qui assure le service et dans d’autres, non.


Qui est Veolia ?

C’est une multinationale française qui commercialise la gestion de l’eau, de l’énergie et la valorisation des déchets. Elle est la plus importante en France à gérer ces services et réalise un chiffre d’affaires de plus de 400 millions d’euros.

Elle compte plusieurs centaines de milliers de salariés dans le monde entier. Beaucoup de ses clients sont les collectivités locales, sous forme de commandes ou de DSP (délégation de service public) et les entreprises.

Ses principales filiales sont Veolia Eau, Veolia propreté et Veolia Énergie. Elle est également sœur de la société Suez, dont elle détient 29,9 % des parts. La société est dirigée par Antoine Frérot. Elle a été cotée à la Bourse de Paris.

Actuellement, Veolia Eau et Suez Eau couvrent plus de 60 % du territoire français pour la distribution d’eau potable.

La fondation Veolia

Son objectif est de lutter contre l’exclusion des personnes pauvres, la protection de l’environnement, apporter son aide dans le retour à l’emploi. Pour cela, des employés bénévoles de la société ont créé des groupes d’intervention, ils interviennent lors d’urgences humanitaires notamment.

Le sponsor Veolia

Elle est également connue pour sponsoriser des évènements sportifs comme la navigation lors du circuit IMOCA et Extreme 40. Elle a également sponsorisé le Trophée Veolia.

Contacter le Prince Al Walid Ben Talal en 48H

Testeur de Série Netflix France: Salaire 2022