Permis & Formation Poids Lourd [GRATUIT]

Si vous cherchez du travail, il y a un métier qui recrute toute l’année : celui de chauffeur poids lourd. Seulement pour postuler, il faut avoir le permis, et il coute cher. Heureusement, il existe des possibilités gratuites ou rémunérées pour passer le permis poids lourd gratuitement ou pour faire une formation.

Le prix du permis poids lourd


Avant de vous donner tous mes bons plans, permettez-moi de revenir sur la question qui fâche : combien coûte cette formation sans recevoir d’aide financière ? Au risque de vous décevoir, je ne vais pas pouvoir répondre précisément : chaque camion école fixe ses propres tarifs. Voici toutefois un ordre d’idée pour un prix sans le code :

  1. Permis C1 : 1500 €.
  2. Permis C, C1E ou CE : 2500 €.
  3. Permis D : 2200 €.
  4. FIMO (la formation obligatoire à payer en plus de votre permis) : 2000 €.

Si vous avez des doutes sur ce que vous pouvez conduire avec ces différents permis, je vous invite à jeter un coup d’oeil sur les infos ci-dessous :

  • Permis C : – de 750 kg.
  • Permis C1 : entre 3,5 et 7,5 tonnes avec une remorque de – de 750 kg.
  • Permis CE : avec une remorque supérieure à 750 kg.
  • Permis C1E : Maximum 12 tonnes.
  • Permis D : transports collectifs.

Trouver un financement pour ne pas payer le permis poids lourd


C’est là où il va falloir que vous soyez assez malin pour ne pas dépenser toutes vos économies. Bien sur, vous pouvez choisir de le faire pour aller plus vite. Ce sont des emplois bien payés. Un chauffeur routier gagne souvent + de 3000 € par mois.

Si vous cherchez les métiers qui paient bien sans diplôme, c’est ici. 

Mais pour chaque situation (emploi ou non), il existe plusieurs moyens de ne pas payer vous même votre formation de chauffeur et même de trouver une formation rémunérée.

1. Vous êtes demandeur d’emploi

Je ne devrais pas dire cela, mais vous faites partie des « privilégiés ». Nombreux sont les organismes qui vont vous permettre de passer votre permis camion sans dépenser un centime. Quitte à être au chômage, autant en profiter !

L’Action de Formation Conventionnée par Pôle emploi (AFC)

Avant d’aller voir votre conseiller pour lui demander un financement, vous devez savoir qu’il n’acceptera pas toujours. Cela dépendra de vos capacités, de l’emploi que vous visez, et des sous restant dans la caisse. Pour mettre toutes les chances de votre côté, allez au rendez-vous avec un projet. Le graal : avoir une promesse d’embauche à montrer.

Si tout est ordre et qu’il reste de l’argent, alors vous pourrez peut être bénéficier d’une action de formation conventionnée dont le but est de vous permettre de retrouver du travail rapidement. Peu importe que vous soyez indemnisé ou non.

À lire aussi : les formations financées par Pole Emploi.

Les démarches à faire

Elles sont simples : allez voir votre conseiller ! Ça tombe bien, vous avez rendez-vous avec lui souvent. De son côté, il va voir dans sa liste de formations si une d’entre elles pourrait vous convenir pour que vous retrouviez vite un emploi.

Ensuite, c’est lui qui va s’occuper de la partie administrative pour démarrer votre formation. Celle-ci ne se déroulera pas forcément près de chez vous. Il faudra donc peut être vous déplacer et demander un complément financier à Pôle Emploi pour cela appelé « aide à la mobilité » qui comprend les transports, les repas et l’hébergement.

Pour aller plus loin, sur le même sujet : demander un crédit à Pole Emploi.

En plus, vous allez pouvoir être payé

C’est la deuxième bonne nouvelle du jour. Si vous êtes indemnisé, vous avez droit à à l’allocation de recherche d’emploi en formation (AREF) pendant toute la durée de la formation. Si vous n’êtes pas indemnisé, vous pourrez prétendre à la rémunération de formation Pôle emploi (RFPE).

L’ADIE

L’association est une sorte de mission locale d’aide à l’emploi pour ceux que le système rejette. Si elle ne finance pas directement, elle fait des prêts à taux 0 (mini crédits), et elle pourra vous diriger vers le bon interlocuteur. Entre nous, c’est mieux si vous avez déjà une expérience dans le domaine, mais ce n’est pas obligatoire.

Dans certaines villes, l’ADIE a même tissé des partenariats avec d’autres sources de financement possibles, comme le Rotary Club à la Rochelle.

Financement du permis poids lourd par la région ou le Conseil Général

Les régions s’impliquent beaucoup pour proposer à ceux qui touchent le RSA, aux chômeurs, et aux jeunes qui peinent à trouver un emploi, un financement du permis de conduire poids lourd. Elles ont des budgets qu’elles reversent aux départements.

Quand vous faites votre recherche de financement, vous devez donc chercher ce que propose votre région et ce que propose votre département. Adressez vous à votre Conseil Général. Parfois, ces aides sont complémentaires.

2. Vous êtes en activité

Même si vous êtes déjà salarié, vous allez avoir la possibilité de bénéficier d’aides mises en place dans le cadre d’un accord avec votre entreprise ou pour le droit à la formation.

Votre patron

Votre entreprise est la première concernée. Si elle a besoin que vous sachiez conduire un camion, alors elle doit pouvoir mettre la main à la poche pour vous payer cette formation.

Vous pouvez aussi en faire la demande spontanée, dans le cadre d’un nouveau projet, et en parler à votre N+1 qui fera remonter votre demande. Mais il faut quand même que ce soit du gagnant – gagnant : pour vous et pour l’entreprise.

Les FONGECIF

Si vous êtes salarié, vous en avez sûrement déjà entendu parler. Il s’agit de l’organisme qui va vous accompagner dans votre projet de formation et qui prendra en charge son coût. Pour en bénéficier, il faut que vous ayez droit à un congé individuel de formation (CIF).

Bon à savoir : dans chaque région, vous avez un FONGECIF. Les heures de conduite ou la FIMO pourront se faire pendant votre temps de travail. N’oubliez pas qu’il vous faut faire les démarches assez tôt : 4 mois avant de commencer votre formation.


Avez-vous droit au FONGECIF ?

Voici vos droits dans le détail, en fonction de votre situation professionnelle :

Vous êtes en CDI dans une entreprise de + de 10 salariés : il vous faut avoir travaillé 2 ans sur les cinq années écoulées et être en poste depuis au moins 12 mois dans votre entreprise.

Vous êtes en CDI dans une entreprise de + de 10 salariés et vous avez – de 26 ans : la durée se raccourcit. On ne vous demande que 12 mois de travail sur les 5 dernières années.

Vous êtes en CDI dans une entreprise de – de 10 salariés : la durée s’allonge. Il faut avoir travaillé 3 ans sur les 5 dernières années et cumuler également 1 an dans votre entreprise actuelle.

Vous êtes en CDD : il faut avoir travaillé 2 ans sans interruption sur les 5 dernières années et avoir été au moins quatre mois en CDD sur l’année écoulée.

Vous êtes en Intérim : je vous invite à vous rapprocher du FAFTT. Là, on ne compte plus en mois mais en heures. Vous devez donc en avoir cumulé 1600 sur les 18 derniers mois. Parmi elles, 600 doivent avoir été faites dans votre entreprise actuelle. À vos calculatrices.

Passer le permis poids lourd avec le CPF

C’est le nouveau dispositif que vous pouvez utiliser pour passer les permis C, CE, et EC. Si vous en étiez resté au DIF, sachez que le compte personnel de formation le remplace. C’est vous, salarié, qui reprenez la main sur votre droit à vous former et sur les heures que vous avez cumulées.

Votre entreprise ne s’en occupe plus. Pas la peine de lui demander où vous en êtes. Par contre, si vous devez vous absentez pendant vos heures de travail pour vous former, vous devrez obtenir l’accord écrit de votre hiérarchie.

L’OPCA

Il s’agit d’un autre organisme qui gère vos droits à la formation professionnelle. Chaque entreprise en à un. Pour savoir duquel vous dépendez, le mieux est de le demander à votre service RH. Après, à vous de monter le dossier et de transmettre tous les documents.

3. Des solutions pour tous

Les bons plans que je vais citer ici s’adressent aussi bien aux salariés, aux chômeurs qu’à tous les autres !

Le crowdfunding

Pour franciser le terme, il s’agit de ce qu’on appelle aussi le financement participatif. Il y a maintenant sur le net de nombreuses plateformes qui permettent de faire appel à la générosité des particuliers.

Mais les donateurs doivent sentir que l’obtention de ce permis va vraiment changer des choses dans votre vie. Il faut savoir les convaincre en quelques lignes, et se démarquer des autres appels au don (nombreux).

TREMPLIN

Les entreprises du transport rencontrent des difficultés à embaucher des gens qualifiés. Alors elles ont pris les devants en créant tremplin. Selon les besoins, elles aident ainsi financièrement les candidats qui veulent intégrer ces entreprises à passer leur permis poids lourd.

Au niveau de la temporalité, les candidats doivent de déclarer en octobre et les entretiens ont lieu en novembre. Les formations se déroulent ensuite.

À 18 ans, est-ce trop tôt ?


Je voudrai clôturer cet article en m’adressant aux jeunes. Vous êtes beaucoup à me demander si vous êtes en âge de bénéficier d’une formation gratuite pour devenir chauffeur poids lourd. En fonction du permis recherché, les règles qui régissent le passage sont différentes :

Le D : vous devrez attendre d’avoir 21 ans.

Le EC : accessible à partir de 18 ans mais uniquement pour des véhicules qui font moins de 7,5 tonnes. Cette limite saute si vous avez déjà un CAP, un BEP, Ou un TP.

Le EC + de 7,5 tonnes : attendre 21 ans, sauf à déjà avoir 1 des 2 diplômes que je viens de citer.

Tableau récapitulatif des âges légaux :

Les missions locales

Si vous avez entre 16 et 25 ans (18 et 25 dans le cadre du passage d’un permis) n’hésitez pas à aller pousser la porte de votre mission locale. Un peu partout dans les villes, elles organisent très souvent des cours de code de la route. C’est déjà ça de pris.

Et puis, vous trouverez toujours une oreille d’expérience à qui confier vos projets. Et vous n’êtes pas à l’abri de voir votre conseiller à la mission locale sortir un tour de magie dont il a le secret.

Si vous avez besoin de passer votre permis voiture et que vous ne pouvez pas le payer, je vous invite à prendre connaissance de ces bons plans : passer le permis de conduire gratuitement.