6 Aides Financières Rénovation Salle de Bain 2022


Afin que chacun puisse bénéficier d’une salle de bain en bon état, de nombreuses aides et subventions ont été mises en place par l’État pour la réalisation des travaux. Dans cet article, nous vous présentons 6 aides financières pour la rénovation d’une salle de bain en 2022.

1️⃣ Le CITE

Le CITE, aussi connu sous le nom de Crédit d’Impôt à la Transition Énergétique, est une aide principalement destinée aux personnes ayant un ou plusieurs handicaps afin de mettre aux normes une salle de bain.

Cette aide concerne :

  • Le changement du sol pour un sol antidérapant.
  • Le changement du bac de douche pour un modèle extra-plat.
  • La surélévation des toilettes.
  • La pose d’un siège de douche mural.
  • La pose d’un lavabo à hauteur réglable.

Quelles sont les conditions pour bénéficier de cette aide ?

L’aide CITE est une défiscalisation ou une aide de 5 000 € pour une personne seule ayant l’allocation APA et 10 000 € pour un couple APA. Pour pouvoir bénéficier du dispositif de défiscalisation, la personne qui est dans le logement doit avoir une pension d’invalidité d’un minimum de 40 % et une carte handicap « mobilité inclusion ».

Il s’agit essentiellement d’une aide financière pour l’aménagement ou la modification d’une salle de bain pour un sénior / personne âgée en situation de handicap.



2️⃣ La subvention ANAH

La subvention ANAH pour salle de bain est une aide de l’Agence Nationale de l’Amélioration de l’Habitat. L’agence propose le programme « Habiter Facile ». Il s’agit d’une participation pour refaire sa salle de bain, destinée aux particuliers.

L’ANAH propose de prendre en charge entre 35 % et 50 % du montant de vos travaux de rénovation de votre salle de bain. La prise en charge des travaux dépend de vos ressources. 50 % pour des ressources très modestes, 35 % pour des ressources modestes.

L’objectif de cette participation est de permettre aux personnes âgées de rester plus longtemps dans leur logement en l’adaptant.

Quels sont les travaux concernés par la subvention ANAH ?

La subvention ANAH propose de vous soutenir dans la réalisation de travaux dans votre salle de bain dans les cas suivants :

Le changement de votre baignoire pour une douche de plain-pied.

La mise en place d’un monte-escalier électrique.

L’installation de rampes de sécurité.

L’installation d’un sol antidérapant.

Quelles sont les conditions pour bénéficier de l’aide ANAH ?

Pour en bénéficier, vous devez être propriétaire d’un même logement depuis plus de 15 ans, avoir des revenus qui ne dépassent pas le plafond du dispositif et vous devez employer un professionnel RGE pour les travaux. Ces professionnels qualifiés font souvent partie du réseau IZI by EDF.



3️⃣ La PCH

La PCH est la Prestation Compensatoire au Handicap qui est proposée par le département dans lequel vous résidez. Il s’agit d’une aide de l’État pour la rénovation d’une salle de bain, qui permet de mettre en place des aménagements spécifiques aux personnes en situation de handicap.

Quel est le montant de la PCH ?

Pour avoir droit à la PCH, vous devez en faire la demande avant vos 60 ans. Dans le cas où votre demande est acceptée, vous pourrez bénéficier d’une subvention pour rénover une salle de bain allant jusqu’à 1 500 € pour les travaux et aménagements de votre salle de bain dont le coût est de 10 000 € par tranche de 10 années.

Le plafond de la PCH est de 3 960 € en 2021, vous devez en faire la demande auprès de la Maison du Handicap de votre département.

Quelles sont les conditions pour bénéficier de la PCH ?

Pour obtenir la PCH, vous devez remplir les conditions suivantes :

  • Faire la demande avant vos 60 ans à la MDPH
  • Disposer d’une carte handicap
  • Des ressources ne dépassant pas le plafond du dispositif
  • Le logement doit être votre résidence principale.


4️⃣ Ma Prime Adapt’

L’aide Ma Prime Adapt’ est proposée par l’ANAH, il s’agit d’un dispositif destiné à financer des travaux d’aménagement de salle de bain pour les personnes âgées en perte de mobilité. Les aménagements proposés sont :

  • La mise en place d’une douche à l’italienne en remplacement d’une baignoire.
  • Des aménagements pour l’accessibilité aux toilettes pour les personnes à mobilité réduite ou en situation de handicap.
  • L’installation d’un monte-escalier pour avoir accès aux différents étages du domicile.

Comment bénéficier de Ma Prime Adapt’ ?

Pour bénéficier de cette aide, vous devez remplir ces conditions :

  • Vous rendre à l’un des guichets dédiés à Ma Prime Adapt’ pour faire la demande,
  • Avoir des revenus permettant l’obtention de l’aide,
  • Le logement doit être situé dans une zone géographique soumettant la subvention.

Le montant de la prime

L’aide de l’État est de prendre en charge entre 40 % et 90 % des travaux réalisés pour l’aménagement du domicile.

Elle est présentée aux personnes résidentes, comme aux propriétaires dont le bien immobilier est le logement principal. L’objectif de cette aide est de permettre aux personnes âgées de vivre le plus longtemps possible dans leur logement.


Les aides des caisses de retraite

Les caisses de retraite proposent également des aides pour l’adaptation de votre logement. Ces aides sont principalement destinées aux personnes âgées, qui ont besoin d’aménagements spécifiques de leur salle de bain.

Ces aides concernent : le changement de la baignoire par une douche, la pose d’un sol antidérapant, l’ajout d’équipements comme des rampes de sécurité, un siège de douche ou encore des accessoires qui vont sécuriser votre salle de bain.


5️⃣ Ma Prime Rénov’

Ma prime Rénov’ est une aide financière pour les propriétaires afin de réaliser des travaux pour l’amélioration énergétique notamment dans les salles de bain. Ces aides concernent par exemple :

  • Le remplacement d’un chauffe-eau.
  • L’amélioration de l’isolation thermique de la salle de bain.
  • L’installation d’un radiateur.

Quelles sont les aides concernées par Ma Prime Rénov’ ?

L’aide Ma Prime Rénov’ concerne principalement la TVA avec un taux réduit de 5,5 %. Elle s’adresse aux propriétaires, aux locataires ainsi qu’aux personnes logées à titre gratuit. Son objectif est d’améliorer les performances énergétiques des logements.

Quelles sont les conditions pour bénéficier de Ma Prime Rénov’ ?

Si Ma Prime Rénov’ s’adresse à tous, vous devez toutefois répondre à ces conditions :

  • Votre habitation doit être finalisée depuis un minimum de 2 ans.
  • Les aménagements doivent être réalisés par un professionnel du secteur.
  • Les aménagements concernent votre résidence principale.
  • Les coûts sont limités à 5 000 € pour un habitant, 10 000 € pour un couple et 400 € par personne à charge dans le même logement.


6️⃣ Prime Habiter Mieux

La Prime Habiter Mieux est proposée par l’ANAH. Elle peut s’élever à 1 500 € pour la réalisation d’aménagement énergétique dans les salles de bain et s’adresse aux propriétaires, qu’ils soient occupants ou bailleurs.

Comment bénéficier de la Prime Habiter Mieux ?

Cette prime est accordée lorsque les travaux réalisés permettent un gain énergétique de 25 % à 35 % pour les personnes habitant le logement.

Par ailleurs, vous ne devez pas bénéficier d’un prêt à taux zéro depuis au moins 5 ans si vous souhaitez bénéficier de la Prime Habiter Mieux.


Les prêts pour réaménager sa salle de bain

Pour les personnes âgées aux moyens limités, il existe plusieurs formules de prêts avantageuses pour les aider dans la réalisation de travaux.

➡️ Le PAH, aussi connu sous le nom de Prêt à l’Amélioration de l’Habitat, est un prêt de la CAF pouvant monter jusqu’à plus de 1 000 € avec un taux d’intérêt de 1 % et un remboursement possible sur 3 ans. Ce prêt s’adresse aux propriétaires ou aux locataires du logement. Son objectif est de permettre des travaux d’amélioration, de réparation, d’isolation thermique ou encore d’assainissement.

➡️ Le PALA, autre prêt de la CAF, peut atteindre 10 000 €. Il s’agit d’un prêt à taux zéro accordé selon certaines conditions aux assistantes maternelles qui sont ou ne sont pas allocataires. L’objectif est de pouvoir accueillir les enfants dans de bonnes conditions.

➡️ L’Éco-PTZ, aussi connu sous le nom de Eco-prêt à taux zéro, vous propose un crédit jusqu’à 30 000 € pour les propriétaires d’un logement depuis plus de 24 mois. Ce crédit peut être remboursé au maximum en 15 ans. L’Éco-PTZ est destiné aux travaux de rénovation énergétique. Il est accordé par l’État. Vous devez remplir les conditions pour que votre demande soit accordée.

➡️ Le PAS, aussi connu sous le nom de Prêt d’Accession Sociale, est un crédit avec des frais de dossier limités, des frais de garantie avantageux et la possibilité de revoir les conditions de remboursement en cas de situation de chômage. Ce prêt est accordé dans le cas où le logement devient votre résidence principale, maximum un an après son acquisition. Ce dispositif vous permet d’acheter entièrement votre logement principal.


Que vous soyez propriétaires ou non, l’État et d’autres organismes, comme l’ANAH, vous proposent de nombreuses subventions pour rénover une salle de bain. L’objectif commun à toutes ces aides et primes est de permettre de réaliser les aménagements nécessaires pour pouvoir vivre le plus longtemps possible dans un logement dans de bonnes conditions.

Certaines aides s’adressent également aux propriétaires qui souhaitent réaliser des gains énergétiques. N’hésitez pas à contacter les services de l’ANAH, la CAF ou encore de votre caisse de retraite pour savoir si vous pouvez en bénéficier pour la réalisation de vos travaux.

[IMPÔTS 2022] à Partir de Combien on Paye?

[2022] Utiliser les Chèques KADEOS sur Internet