Aide exceptionnelle de soutien financier Pôle Emploi : achat d’une voiture, permis B, assurance auto, soins dentaires, mutuelle…

Retrouvez du travail, c’est souvent devoir faire face à de nouveaux frais, pour se déplacer ou pour s’habiller correctement par exemple, surtout quand on est jeune et qu’on n’a pas d’argent de côté. Le problème, c’est que le premier salaire ne tombe qu’un mois après l’embauche, ce qui signifie qu’il faut trouver une solution financière le temps d’être payé. Pôle Emploi a prévu cela pour les jeunes de – de 26 ans, en leur proposant sous conditions une aide financière exceptionnelle.


Comment obtenir les aides à la reprise d’un emploi

Tout d’abord un premier rappel : cette aide ne s’applique pas à ceux qui ont dépassé l’âge légal de 26 ans, et il faut être en dessous de cette limite au moment de déposer sa demande. Celle-ci devra être faite par le demandeur d’emploi dès l’embauche (en cas de difficultés matérielles), même s’il s’agit d’un contrat à durée déterminée ou d’un contrat initiative emploi, à condition que le CDD soit signé pour 6 mois ou plus.

Qu’est-il possible de faire financer par Pôle Emploi ?

L’assurance chômage fait des efforts pour permettre aux jeunes de retrouver du travail dans de bonnes conditions. Via son aide exceptionnelle, pôle emploi peut prendre à sa charge une partie du coût des repas du midi jusqu’au versement du premier salaire, mais aussi les frais d’habillement ou l’achat d’une tenus vestimentaire spécifique. Même chose si le jeune qui vient de retrouver un emploi à besoin d’un matériel bien précis (des ciseaux pour un coiffeur ou des couteaux pour un cuisinier par exemple). Bref, l’aide exceptionnelle de soutien financier touche tout ce qui a trait au nouveau boulot.

Les frais liés à sa voiture

Parmi les frais qui entrent dans le processus on trouve aussi ce qui touche le véhicule du jeune inscrit à Pôle Emploi. Dans de nombreuses situations avoir une voiture en état de fonctionnement est primordial pour se rendre à son travail tous les jours, ou même dans l’exercice de son emploi (livreur de journaux ou coursier par exemple).

Quand on parle d’argent à débourser pour une voiture, on peut évoquer l’achat d’un véhicule, neuf ou d’occasion mais aussi sa réparation ou sa remise en état. D’autres frais, de moindres importances sont également pris en charge s’ils sont important pour la reprise d’une activité professionnelle : permis de conduire, assurance du véhicule, carte grise, contrôle technique, changement des pneus usés…

A lire : les solutions véhicules.

Les frais exceptionnelles

Certaines difficultés financières peuvent empêcher un jeune d’accepter un nouveau contrat de travail. Le soutien financier de Pôle Emploi vise à amoindrir ces écueils : paiement d’une mutuelle, soins de santé importants (les dents ou des lunettes), pourquoi une remise en état physique avec un passage chez le coiffeur pour ressembler de nouveau à quelque chose, faire garder ses enfants en urgence le temps de trouver une solution, se faire héberger près de son nouveau travail le temps de trouver un logement…

aide pôle emploi

Dans la liste, on trouve aussi tout ce qui touche à la mobilité du demandeur d’emploi qui n’en sera bientôt plus un, à condition que les trajets quotidiens soient importants.

Dans la même veine : financer sa formation.

Comment en bénéficier ?

En allant voir son conseiller Pôle Emploi assez vite après avoir repris un travail qui nécessite une aide financière le temps que les choses se mettent en place d’elles mêmes. Il y aura un formulaire à remplir, des justificatifs à fournir, à commencer par le nouveau contrat de travail.

Au niveau du montant de l’aide, tout va dépendre de ce que à quoi elle va servir. Pour le transport, c’est un peu plus de 150 euros, pour une tenue vestimentaire 200 euros et 400 euros pour des soucis liés à un besoin de matériel spécifique. Quoi qu’il en soit, le soutien financier ne saurait excéder 1500 euros.

Jeunes chômeurs saisissez votre chance : tous les demandeurs d’emplois ne bénéficient pas d’un tel coup de pouce de Pôle Emploi ! A noter : si vous êtes en fin de droit, vous avez aussi le droit à quelque chose.