Micro Crédit Secours Populaire & Catholique 2020

Vous avez un projet de vie personnel ou professionnel, mais vous n’avez accès à aucune solution de financement ? Découvrez immédiatement le micro-crédit du Secours Populaire et celui du Secours Catholique. Ces associations peuvent vous faire aider à faire face à un problème ponctuel ou à retrouver du travail en 2020.

Micro Crédit Secours Catholique

Le Secours Catholique vient en aide aux personnes à faibles ressources et à toutes celles qui sont bien souvent rejetées par le système bancaire classique.


Les bénéficiaires 

Vous pouvez faire une demande de micro crédit auprès de l’association si vous êtes dans une des situations suivantes.

➡ Vous percevez le Revenu de Solidarité Active (RSA) : pour rappel, depuis le 1er avril 2020, celui-ci est de 564,78 € pour une personne seule et sans enfant, de 847,17 € pour un couple et de 1 186,04 € pour un couple avec 2 enfants à charge.

➡ Vous êtes bénéficiaire de l’Allocation de Solidarité Spécifique (ASS) : depuis avril 2020, une légère hausse de cette allocation est en place. Le montant journalier est désormais de 16,89 €, ce qui représente par exemple 506,70 € de revenu par mois.

À consulter également : toutes les aides financières pour les chômeurs.

➡ Vous recevez l’Allocation Adultes Handicapés (AAH). Le montant de l’AAH est de 902,70 € par mois. Cette aide a également subi une légère hausse (+ 2,70 €) cette année.

➡ Vous vivez uniquement avec le minimum vieillesse : celui-ci est désormais de 903,20 € depuis avril 2020 (+ 35 € par rapport à l’année passée).

➡ Vous êtes considéré comme trop âgé pour faire un emprunt : dès la retraite, les difficultés d’emprunt se manifestent en raison de la baisse de revenus. Aucune loi interdit à des personnes de 60, 70 ou 80 ans de contracter un prêt, cependant, il est courant qu’elles se voient refuser toute aide financière par les banques.

➡ Vous êtes interdit bancaire. Sont en situation d’interdiction bancaire les personnes qui sont fichées à la Banque de France (FICP et FCC), pour une durée maximale de 5 ans.


Les petits prêts du Secours Catholique

L’Association à but non lucratif peut proposer deux solutions, en fonction de votre situation familiale ou de votre projet d’emploi.

Le microcrédit personnel : définition

Le micro-crédit social est un prêt à taux fixe et faible, ouvert à tous, mais principalement destiné aux personnes à faibles revenus qui n’arrivent pas à obtenir un crédit auprès des organismes bancaires pour répondre à leur projet de vie personnel ; visant l’insertion sociale ou professionnelle.

Son montant peut être de 300, 500, 1 000, 3 000, ou exceptionnellement 5 000 €.

Le microcrédit professionnel : définition

Le micro-crédit professionnel a pour but d’aider à la création, au développement ou à la reprise d’une activité professionnelle en France. Ainsi, il peut être demandé pour créer ou racheter une petite structure par exemple.

Les bénéficiaires, tout comme ceux du microcrédit personnel sont obligatoirement exclus du système bancaire courant.


La demande de prêt : quels sont les motifs acceptés ?

Si le Secours Catholique est très large dans son acceptation des justificatifs invoqués, la liste est tout de même réduite à des besoins importants pour pouvoir continuer à vivre normalement. Voici quelques exemples :

  • Payer une caution, le premier loyer ou les frais d’agence liés à un emménagement.
  • Meubler d’appareils électroménagers un appartement loué vide.
  • Embaucher un professionnel pour résoudre des problèmes d’humidité.
  • Payer des frais de santé urgents (liés à la vue ou à la dentition par exemple).
  • Engager un avocat pour pouvoir divorcer.
  • Couvrir les divers frais liés aux frais d’obsèques d’un conjoint ou d’un enfant.
  • L’inscription dans une auto-école pour obtenir le permis de conduire.
  • Acheter une voiture d’occasion pour effectuer une recherche d’emploi.
  • Régler la facture du garagiste pour pouvoir continuer de se rendre au travail.
  • Financer une formation professionnelle pour entrer dans la vie active ou se reconvertir.
  • Créer sa propre entreprise.


Le dépôt du dossier

Chaque dossier est étudié au cas par cas par les bénévoles du Secours Catholique. Ces derniers possèdent une solide expertise dans les microcrédits.

Si l’éligibilité est reconnue, le dossier passe alors à la commission départementale pour être examiné plus en profondeur.

En cas d’accord d’emprunt, sachez qu’il est soutenu à la fois par l’Association, mais aussi par une banque (c’est la banque qui vous prête l’argent, le Secours Catholique n’étant que l’intermédiaire qui vous aide à monter votre dossier).

Le remboursement de l’emprunt

Les mensualités s’étalent de 6 à 36 mois, et jusqu’à 48 mois dans de rares situations.

Ainsi, en cas d’impossibilité passagère de remboursement, des solutions sont étudiées afin que le prêt puisse être remboursé jusqu’au dernier centime. Un des moyens mis en œuvre pour éviter les impayés peut prendre la forme d’une suspension de versement d’un ou deux mois, le temps de souffler.


Micro Crédit Secours Populaire

Sur le même principe, le Secours Populaire, avec notamment l’aide du Crédit Municipal, aide ces publics en difficulté à s’insérer dans la vie active ou à sortir d’une situation personnelle précaire.

Par exemple, si vous avez besoin d’une voiture pour vous déplacer, mais que vous n’avez pas les moyens de financer cet achat sur vos fonds propres, le Secours Populaire peut vous aider. Il faut savoir que 70 % des demandes concernent la mobilité.

Ainsi, il est possible de souscrire un prêt dans cette Association avec un remboursement mensuel faible de 40, 50, 80 ou 100 € par exemple. Dans ces conditions, tout le monde peut accéder au crédit, même les personnes les plus modestes.

Les mesures mises en place suite au Coronavirus

Il est à noter que face à l’épidémie de Covid-19 et ses conséquences comme le confinement, les personnes à faibles moyens qui résident à Paris peuvent désormais bénéficier d’avantages non négligeables tels que :

  • L’effacement de dettes des crédits commencés il y a un certain temps.
  • La diminution de 50 % des taux liés aux prêts de petites sommes.
  • La baisse de 2 % des taux des prêts de moins de 3 00 €.
  • L’annulation des pénalités de retard pour certains emprunts.
  • Le dégagement des emprunts effectués il y a plus de 20 ans.
  • L’augmentation de l’aide matérielle et psychologique.

Le secours CAF

Pour faciliter l’entrée ou le retour dans la vie active, ou bien pour retrouver une vie sociale en dehors de son foyer, certains foyers allocataires peuvent se tourner vers leur CAF pour obtenir une aide.

Qui sont les bénéficiaires ?

Sachez que cette aide n’est pas automatique ; en plus des critères d’octroi à respecter, chaque projet est ensuite étudié au cas par cas. Les conditions sont différentes selon la CAF dont vous dépendez. Voici quelques exemples.

Si vous habitez en Meurthe-et-Moselle

Pour savoir si vous êtes éligible au secours CAF, sachez qu’il est impératif de répondre à l’ensemble de ces 4 critères :

Être un foyer ayant au minimum 1 enfant à charge et percevoir les prestations familiales relatives à l’entretien de l’enfant (allocation de base PAJE versée jusqu’à l’âge de 3 ans par exemple).

Percevoir le Revenu de Solidarité Active.

Ne pas avoir obtenu d’aide financière comparable au secours CAF tout au long des 24 derniers mois.

Disposer d’un faible quotient familial (vérifiable sur l’espace personnel de la CAF) de 400 € tout au plus.

Cet article peut aussi vous intéresser : à quoi sert le quotient familial CAF ?

Si vous résidez en Seine-Maritime

Il est possible de bénéficier d’un secours de 450 ou 550 € maximum, ou encore d’un prêt à taux zéro dans certains cas :

  • Votre foyer allocataire a à sa charge au minimum 1 enfant né ou naître.
  • Votre quotient familial est égal ou inférieur à 700 € pour demander un secours.
  • Votre quotient familial est de maximum 950 € pour obtenir un prêt.
  • Vous dépendez du régime général ou assimilé.
  • Un de vos enfants perçoit l’Allocation d’Éducation pour un Enfant Handicapé (AEEH).

Comment faire la demande ?

Vous devez vous tourner vers un travailleur social ou vers votre conseiller CAF afin de connaître le montant du secours auquel vous pourriez avoir droit et déposer un dossier.

Par ailleurs, sachez que si vous avez un besoin urgent et exceptionnel, il vous est possible de percevoir une aide de 150 € maximum par virement bancaire. Celle-ci peut vous être directement reversée à l’allocataire ou au créancier (fournisseur d’électricité par exemple).


Le versement de la somme

Sachez que le versement est automatiquement transmis au créancier (ce n’est pas vous qui toucherez l’argent sur votre compte bancaire) et que seule la commission peut fixer les modalités de remboursement.

Bon à savoir

Sur le même principe, vous pouvez demander un « prêt d’honneur et secours » afin de couvrir une partie ou l’intégralité de vos retards de paiements (loyer par exemple) ou de vos frais courants (courses, gaz, cantine, etc.).

Vous pouvez aussi, plutôt qu’emprunter, demander une avance sur vos prestations sociales à la CAF.


Pour conclure :

En 2020, nombreuses sont les associations qui mettent à disposition des foyers démunis de véritables solutions de micro-crédit.

Pour vous assurer de bénéficier du prêt le plus avantageux pour vous, tournez-vous vers une assistante sociale et un conseilleur CAF, mais aussi directement vers les Associations solidaires comme le Secours Catholique ou le Secours Populaire.

Cet article peut aussi vous intéresser si vous rêvez de devenir propriétaire : comment faire un prêt immobilier avec de petits revenus ?