Réduction Sociale EDF 2018: Abonnement Chômeurs RSA

Réduire sa facture d’électricité quand on est chômeur ou quand on est dans la galère financière, c’est primordial. Le tarif social de l’électricité s’adresse à tous ceux qui connaissent des difficultés à joindre les deux bouts du fait de leur situation (RSA, petite retraite ou peu de moyens). Payer moins cher EDF et les autres factures (électricité, gaz ou eau) quand on est une personne sans ressources n’est pas difficile à obtenir.

Comment réduire une facture d’électricité


En demandant le le Tarif Spécial de Solidarité (TSS) qui remplace le TPN, le tarif de première nécessité d’EDF.


Ses avantages :

  1. Un abonnement moins cher,
  2. et la consommation mensuel des cent premiers kilowatts qui bénéficie des tarifs sociaux.

Ce tarif social est mis en place pour 1 an, le temps que votre situation financière s’améliore. Tout va dépendre si vous restez ou non au RSA.

Vous touchez le RSA ? Lisez attentivement cette liste d’aide.

BONNE NOUVELLE

Ce tarif d’EDF est renouvelable si l’assurance maladie refait les démarches pour les petits revenus l’année suivante. Autrement dit, ce tarif préférentiel peut être reconduit d’année en année.

Vous allez faire des économies

Combien peut-on économiser avec l’aide sociale EDF pour les faibles revenus ? C’est la question qui se pose à propos des tarifs sociaux EDF pour les particuliers au RSA et pour ceux qui ne gagnent pas plus de 500 euros par mois.

C’est en effet une réduction pour les petits revenus, mais comment se voit-elle sur la facture d’électricité, concrètement ?

Vous êtes au chômage ? Jetez un oeil attentif à cette liste d’aide spécialement faite pour vous !

Le montant du tarif spécial


Pour une famille composée de 4 personnes, c’est plus de 12 euros par mois de réduction (abonnement social EDF). Ce n’est pas énorme, mais sur une année, ça commence à se voir, pour réaliser presque 147 euros d’économies.

En plus de cela, il n’y a rien de facturé de la part d’EDF sur la mise en service du contrat (quand le technicien vient enclencher le compteur pour les nouveaux locataires).

Les coupures de courant vous coûteront moins cher

En cas de problèmes pour payer votre abonnement et votre facture il risque d’y avoir des coupures de courant (EDF peut couper le jus à distance). Dans ces cas là, une fois les dettes payées, il faut que le technicien revienne mettre le jus. Cela a un coût, mais grâce au tarif de première nécessité, les frais sont ici réduits de 80% pour le déplacement.

Comment bénéficier du tarif social d’EDF ?


La première chose à faire est de souscrire un abonnement au tarif normal auprès d’EDF pour votre logement.

Ensuite, vous l’avez compris : c’est avant tout une question de ressources. Le tarif social d’électricité de France est couplé avec la CMU (on peut ainsi bénéficier d’une complémentaire santé gratuite). En prenant toujours l’exemple d’une famille de 4 personnes, il ne faut pas gagner plus de 1875 euros chaque mois.

Les plafonds :

Qu’elle est la démarche à suivre ?


Pour prétendre à ce tarif spécial, il faut d’abord faire les démarches pour toucher le RSA si vous y êtes éligible. Lors du montage de votre dossier, bien veiller à ce que le nom du bénéficiaire ainsi que son adresse soit le même sur tous les papiers.

Il n’y a rien d’autre à faire. Le formulaire de réduction (souscription au tarif spécial) est directement envoyé aux personnes qui y ont droit. A partir de ce moment, il faudra le renvoyer complété en indiquant être d’accord pour bénéficier du tarif social spécial.


Mise en garde sur les délais

Si vous avez fait parvenir votre chèque énergie à EDF, il se peut que l’encaissement prenne du temps, et que vous continuiez à recevoir des relances sur vos impayés. Comptez entre 2 et 3 semaines pour l’encaissement. Moralité : ne tardez pas !

Vous avez toujours la possibilité d’informer votre conseiller EDF de vos démarches. Son téléphone : 09 69 32 15 15 (prix d’un appel local).

Sachez qu’il existe aussi un tarif spécial de solidarité pour le gaz, et ainsi payer son abonnement GDF à un meilleur tarif.

L’aide au Fonds Solidarité Logement (FSL)


C’est une aide ponctuelle faite pour vous si vous avez des soucis financiers temporaires, que vous soyez propriétaire ou locataire. Elle concerne l’électricité mais également le gaz ou l’eau. Parmi les solutions qui peuvent être mises en place :

  • Un paiement de la facture en plusieurs fois.
  • Un accompagnement pour réduire votre consommation.

Il y a un FSL dans chaque département. Attention : les règles d’attribution peuvent variées selon le lieu où vous habitez.

Où se renseigner et faire les démarches ?

Le dossier se retire (et l’aide se demande) auprès :

  • Du Conseil Général,
  • de la mairie,
  • ou de la Caisse d’Allocations Familiales (CAF)

Autre possibilité pour les parisiens : se rapprocher du centre d’action sociale de votre arrondissement.

BON À SAVOIR :

Le fait de déposer un dossier auprès du FSL vous permet d’éviter les coupures, si vous avez du retard dans le paiement.

Le saviez-vous : vous avez la possibilité d’additionner les aides !

Si vous avez reçu un chèque énergie EDF, vous pouvez aussi toucher l’aide du FSL. Attention : Le FSL intervient sur 80 % de la facture. Les 20 % restants sont à votre charge.

Aide énergie FSL :

Aide eau FSL :

Comment est calculé le quotient familial ?

Règle de calcul du quotient familial (QF) :

[(Ressources + Allocation logement- loyer principal) ÷ Nombre de personnes]

Demande instruite par un travailleur social.

Vous touchez l’AAH ? Lisez ceci pour savoir quels sont vos droits


Si vous bénéficiez de l’allocation adulte handicapé, vous pouvez aussi bénéficier des tarifs sociaux de l’électricité et du gaz. Cela représente quand même une économie qui peut monter à 200 € par an.

Le petit + : les allocataires de l’AAH ont également le droit à un tarif social sur leur abonnement téléphonique.

Le plafond retenu

C’est celui de l’Acquisition d’une complémentaire santé (ACS) qui est maintenant la norme. Bonne nouvelle : le plafond a été récemment augmenté.

Les ressources annuelles maximales retenues :

  • Si vous vivez seul : 10711 €
  • Si vous êtes en couple : 16067 €
  • Si vous vivez à 2 avec un enfant : 19281 €
  • En couple avec 2 enfants : 22494 €.

Par contre, si vous percevez le complément de l’AAH, vous dépasserez les plafonds.

Les démarches

On aimerait que tout se fasse de façon automatique, mais pour l’instant il n’en est rien. Ce que vous devez faire : commencez par adresser une demande d’ACS à votre caisse d’assurance maladie.

La réponse, bonne ou mauvaise, devrait intervenir dans les 2 mois. On a connu plus rapide mais il faudra s’en contenter.

ATTENTION : rien ne vous oblige à prendre une complémentaire santé ACS. Seule la justification de vos revenus compte.

Avez-vous droit à l’ACS ?


De quoi parlons nous ici ? D’ une aide à l’acquisition d’une couverture maladie complémentaire (ACS). Il s’agit d’une d’une aide financière, qui va vous permettre de pouvoir payer votre complémentaire santé (mutuelle). Si vous en bénéficier, le 1/3 payant sera automatiquement appliqué pour vos dépenses de santé.

Des conditions de ressource :

Vous allez toucher l’ACS ? Voici vos avantages

D’abord, vous allez recevoir de l’argent pour régler votre mutuelle. Regardez le tableau suivant pour savoir combien vous allez toucher en fonction de votre âge :

Autres avantages :

  • Pas de dépassements d’honoraires (si vous êtes dans le cadre d’un parcours de soin)
  • Pas de franchise médicale de 1€
  • Et des réductions gaz et d’électricité

Vous devez quand même savoir qu’il y a des CPAM qui ne jouent pas toujours le jeu, notamment concernant l’application des nouveaux décrets. Le service publique n’est lui même pas toujours au courant des nouveautés concernant le tarif social. Il faut dire pour leur défense que les règles changent souvent.

Aides chez Engie (ex GDF) pour l’électricité et pour le gaz


Vous l’aurez compris : EDF n’a plus le monopole de l’électricité, donc non plus des tarifs sociaux de l’énergie.

Les conditions pour en bénéficier chez ENGIE sont les suivantes :

  1. Bénéficier de la CMUC ou de l’ACS, et
  2. Avoir un revenu fiscal de référence par part inférieur à 2175 euros annuels

2 tarifs sociaux pour 1 an (renouvelables) s’appliquent :

  1. Le Tarif Spécial de Solidarité Gaz (TSS)
  2. Le Tarif de Première Nécessité (TPN)

Comment savoir si vous avez le droit au TSS

D’abord, c’est un tarif social qui concerne votre résidence principale.

Vous pouvez au choix : être titulaire d’un contrat individuel de fourniture de gaz naturel ou habiter un immeuble chauffé collectivement au gaz naturel.

Vos ressources ne doivent pas dépasser un certain plafond (celui qui vous permet d’avoir le droit à la CMU + 35% de majoration).

Si vous toucher l’ACS, vous êtes éligible.

Quel réduction pour le gaz ?

Être bénéficiaire du TSS, qu’est-ce que cela va changer concrètement pour vous ?

  • Des factures moins élevées : réduction appliquée automatiquement.

Un forfait de réduction chaque année si vous êtes en contrat collectif : dont le montant va dépendre de votre consommation et de la composition de votre foyer. Versement par chèque.

  • Une mise en service gratuite
  • 80% sur le coût de déplacement d’un technicien si vous venez d’avoir une coupure.

Les démarches

Pour une fois, vous n’aurez pas à faire la queue des heures devant le guichet d’une administration. C’est automatique. Si vous êtes dans les critères, vos droits seront appliqués sans aucune démarche de votre part.

Qui va faire le nécessaire ?

L’assurance maladie. Elle préviendra ENGIE de vos droits. Mais vous resterez informé puisque vous recevrez une attestation en ce sens.

Si vous constatez une erreur, vous pouvez toujours joindre un conseiller de l’assurance maladie au numéro vert suivant : 0 800 333 124.

LE TPN

Pour en bénéficier, il vous faut :

  • Des ressources inférieures au plafond d’attribution de la Couverture Maladie Universelle Complémentaire (CMU-C) majoré de 35%.
  • Un revenu fiscal de référence par part est inférieur à 2175 euros.

Le montant des réductions qui sera appliqué automatiquement :

Vous êtes perdu ? Voici comment trouver de l’aide


Les factures ne sont pas toujours compréhensibles pour qui n’en a pas l’habitude. Le gaz, l’électricité, c’est toujours une grande affaire quand on reçoit la note. Heureusement, vous pouvez vous adresser à Médiation Solidarité. Il regroupe des associations qui vont vous aider pour :

  • Vos questions sur vos factures d’énergie.
  • Vos problèmes pour les payer.
  • Vous renseigner sur les aides financières.
  • Vous permettre de consommer moins.
  • Vous renseigner sur la sécurité.
  • Vous informer sur les tarifs sociaux.

Quelques associations faisant partie de ce réseau :

  • Les Points d’information et de médiation multiservices (PIMMS),
  • les Points Services aux particuliers de la fondation Agir contre l’exclusion,
  • les régies de quartier,
  • les associations SOS familles du mouvement Emmaüs …

Un numéro non surtaxé : 09 69 324 324 (pensez à vous munir de votre référence client qui est sur votre facture avant d’appeler).

Aujourd’hui en France, même avec des petits revenus, vous pouvez avoir de la lumière, vous chauffer et avoir l’eau courante. Les factures, si elles ne s’adaptent pas encore à vos revenus sont largement revues à la baisse en cas de difficulté financière avérée.

Si vous rencontrez des difficultés pour vous nourrir, prenez connaissance de cet article sur les bons alimentaires.