Apprendre à Nager Gratuitement

Ne pas savoir nager peut coûter cher, et on ne parle pas d’argent, mais bien de sa vie. C’est donc important de s’y mettre le plus tôt possible. Sauf que tout le monde n’a pas les moyens de se payer des leçons. Pas de panique toutefois : apprendre aux enfants à nager gratuitement est possible, même chose quand on est un adulte.


1 adulte sur 5 en France ne sait pas nager


Le chiffre est alarmant. 20% de la population qui ne sait pas se débrouiller dans l’eau, cela fait quand même beaucoup. Pourtant, faire des progrès n’est pas si compliqué que cela, à condition de s’y mettre.

La natation, c’est comme le vélo. Une fois qu’on a appris les mouvements, ça ne s’oublie pas. Apprendre à nager quand on est adulte, c’est dans les cordes de tout le monde. Il faut juste faire l’effort d’entrer dans une piscine et de demander à prendre des cours.


L’eau n’est pas un ennemi

Avoir peur de l’eau n’est pas définitif. Les maîtres nageurs sont là pour vous aider à apprivoiser l’élément naturel. On apprend plus à nager comme il y a 50 ans, les méthodes pédagogiques ont évolué depuis, heureusement.

La meilleure façon de devenir un véritable poisson, c’est de prendre du plaisir. L’avantage de faire cela quand on n’est plus un enfant, c’est d’avoir tout son temps pour progresser. A chacun son rythme.

En combien de temps peut-on apprendre à nager ?

Tout dépend des cours, s’ils sont collectifs ou particuliers. Un maître nageur rien que pour soi, c’est sur, ça permet de progresser plus vite. En quelques séances, vous devriez déjà éviter de couler. Pour devenir champion olympique, il faudra un peu plus de temps.

Les étapes sont les suivantes : apprendre d’abord à flotter, puis à avancer. Trois techniques principales : la brasse, le dos crawlé et le crawl. Le papillon est réservé aux bons nageurs.

L’opération J’apprends à nager (gratuitement ou presque) pour les enfants


Ceux qui ont entre 6 et 12 ans sont privilégiés en France. L’idée est de permettre à tous ceux qui entrent au collège de savoir nager avant d’y arriver.

Pour certains, les cours de natation qui sont donnés à l’école primaire ne suffisent pas. Le danger c’est bien sur le risque de se noyer un jour. D’où le lancement de cette opération parrainée par une grande nageuse.


A LIRE AUSSI : les aides pour le premier enfant


Comment ça se passe ?

Les cours sont là totalement gratuits. Pas besoin de débourser d’argent pour apprendre à avancer en gardant sa tête hors de l’eau.

Pour cela, chaque enfant a le droit à 10 séances d’une heure à la piscine publique la plus proche de son domicile. Les enfants les plus jeunes peuvent avoir 20 séances d’1/2 heure. Ce sont des séances collectives.

Le dispositif s’adresse avant tout aux enfants qui viennent de quartiers défavorisés, ou qui habitent dans des zones rurales où il n’est pas facile de nager tous les jours, notamment à l’école car il n’y a pas d’infrastructure proche.

Le moment idéal pour apprendre : les vacances scolaires

C’est là où les enfants ont du temps, et puis ça leur évitera de s’ennuyer à mourir devant la télévision. En plus d’apprendre, ils feront du sport. Pendant les vacances, les piscines sont généralement ouvertes toute la journée. Cette amplitude horaire permet de trouver toujours le bon créneau.

Attention toutefois : les cours gratuits de natation sont très demandés, il faut donc penser à s’inscrire bien à l’avance, pour ne pas se retrouver le bec dans l’eau ! Important : une adhésion de 15 euros est demandée pour l’assurance. C’est tout ce qu’il faudra payer.


POUR APPROFONDIR : aides familles nombreuses


Attention: les piscines ne jouent pas toujours le jeu

C’est le revers de la médaille : tous les établissements ne sont pas aussi impliqués qu’ils le devraient. Même chose pour les équipes pédagogiques. Car les cours payants sont pour elles toutes une source importante de revenu, les cours gratuits, c’est donc un manque à gagner.

Rappelons qu’en moyenne, des cours de natation pour enfants coûte entre 5 et 10 euros la séance. C’est dommage pour les petits qui manquent de confiance en eux dans l’élément liquide et qui n’ont pas les moyens de se payer des cours. Ainsi, certains maitres nageurs n’acceptent dans le programme j’apprends à nager que les enfants le sachant déjà.

Peur de l’eau ? les adultes aussi peuvent apprendre à nager (cours payants)


Il existe des cours de natation pour adultes pas trop chers. Ils sont souvent dispensés par des associations qui prennent le problème à bras le corps.

L’association Archimède

Avec elle, on peut apprendre à nager à Paris. Archimède propose des cours et des stages intensifs pendant les vacances scolaires. Fini d’avoir peur de se noyer et de ne pas oser aller où on n’a pas pieds.

Ce sont des maitres nageurs diplômés qui vont vous apprendre à appréhender l’eau autrement. Il y a plusieurs niveaux : débutant et intermédiaire, pour se perfectionner.

La peur de l’eau : un problème récurant

Vous n’êtes pas le seul à vous sentir stressé dans l’eau : beaucoup de français le sont, et ont une peur panique de lâcher le bord de la piscine. Certains en ont même honte. Il ne faut pas. Cela peut changer.

Archimède a créé un cours spécial pour les adultes qui ont peur de l’eau, en plus de ne pas savoir nager. L’accent est mis sur la sécurité et sur la pédagogie, les phobiques ayant besoin de plus de temps que les autres.

Il y a des cours prévus en journée, en soirée ou le week-end, à la piscine du stade Elisabeth, dans le 14ème.

On peut débuter à tout âge

Il n’y a pas de honte à être un débutant. Nous le sommes tous à un moment ou à un autre de notre vie. Et puis, pour ceux qui n’ont pas nagés depuis longtemps, ça peut être tout bon de revoir ses bases.

Au menu : techniques de nages et convivialité, pour que tout cela reste avant tout un plaisir. A vous les clapotis dans la bonne humeur.

L’association Le Pied dans l’Eau

Encore une association parisienne. Décidément, les parisiens ont bien de la chance.  Le pied dans l’eau est spécialisée depuis un bon moment dans l’aquaphobie. La psychologie y a donc toute sa place. Des stages sont fréquemment organisés, même pour ceux qui savent déjà nager.

Les stages

  1. Stage week-end sur 2 jours et 10 heures.
  2. Cours en soirée et en semaine dans des piscines du centre de Paris. On peut aussi s’initier à la nage avec palmes, masque et tuba.
  3. Pour les plus chanceux, stages et séjours dans les mers chaudes, pendant 1 ou 2 semaines. Maldives ou Crète, à vous de choisir !

Combien ça coute ?

L‘apprentissage de la nation, c’est rarement gratuit, et quitte à payer, autant le faire dans une structure qui a déjà fait ses preuves, avec si possible le même maitre nageur à chaque séance. Il faut donc trouver le bon rapport qualité-prix.

  1. Le stage en eaux chaudes pendant le week-end coûte 390 euros.
  2. La session, avec 2 heures de cours par semaine pendant 3 mois coute de 395 à 445 euros.
  3. Pour les séjours au bout du monde, c’est un peu plus cher…

Le programme de la Croix Rouge Canadienne (bientôt en France?) : cours de natation gratuits pour adultes et pour enfant


Tout le monde connait l’association. Mais son implication dans les cours de natation, un peu moins. Pourtant, la sécurité aquatique est aussi au coeur de son action, en tout cas au Canada, où elle délivre des certificats de moniteurs de sécurité aquatique.

La formation, qui dure 15 heures, permet de prévenir les noyades et de savoir comment se comporter face à une situation de ce type. Il n’est pas évident, sans formation, de se lancer à l’eau pour sauver une personne.

Qu’est-ce qu’on y apprend ?

D’abord à mieux nager, quelque soit la nage. Pour cela, on va pouvoir développer sa technique, mais aussi sa condition physique et son endurance. A la clé, suivre ce programme permet même de trouver un emploi.

Autres interventions de la Croix-Rouge : pour la natation préscolaire jusqu’à 6 ans, pour les junior jusqu’à 12 ans (avec apprentissage de la sécurité). Pour les adultes et les adolescents, le programme Natation Essentiel.

S’il n’est pas forcément garantie que vous arriverez à trouver des cours pour nager sans payer un seul euro, il existe quand même un tas de formules à moindre coût qui permettront aux enfants comme aux adultes de pouvoir enfin se jeter à l’eau en toute sécurité !