Le RSA pour les femmes enceintes : le guide indispensable pour se faire aider pendant la grossesse

Quels sont les droits des femmes enceintes ? Qu’il s’agisse de toucher le RSA pendant sa grossesse ou des subventions pour une mère célibataire seule, il y a des moyens de se faire porter assistance, attendre un enfant peut déjà être assez stressant comme cela sans en rajouter. Sachez que les aides sociales ne sont pas réservées qu’aux moins de 25 ans, les secours aux femmes enceinte allant plus loin que cela.


Etre une femme enceinte sans emploi

Avant l’émergence du RSA, il y avait l’allocation pour parent isolé (personne seule) couplée au RMI. Pour toucher le revenu de solidarité active (à ne pas confondre avec l’allocation spéciale pendant la grossesse), il faut avoir + de 25 ans, et ne pas avoir d’emploi, même à mi-temps. Ca c’est le principe de base, mais il change lorsqu’une femme attend un enfant : dans ce cas, il n’y a plus de condition liée à l’âge.

Le montant du RSA

Certes, ce n’est pas lui qui va permettre d’aller se détendre une semaine en thalasso, mais le RSA s’adapte à la situation de chacun, et une mère célibataire enceinte peut cumuler les revenus et les allocations sociales, du type CMU et APL (l’aide au logement).

Ainsi, si on prend le cas le pire, celui qui combine la solitude, la grossesse, et l’absence de revenu et d’emploi, il est possible d’obtenir du RSA 620 euros chaque mois, et cela jusqu’à la naissance de son enfant. Une fois le bébé bien présent et en bonne santé (nous l’espérons), le montant du RSA augmente, pour atteindre 827 euros. Si ce sont des jumeaux, où si une seconde naissance intervient les années suivantes sans que la situation de la mère ne change, le RSA passe alors à 1034 euros chaque mois.

Pour celle qui touche aussi l’APL, il y aura une petite diminution à prévoir, on parlera alors de forfait logement obligatoire.


Les cas particuliers

Le RSA a ceci de génial, qu’il peut aussi venir compléter un petit salaire, pour mettre du beurre dans les épinards.

  • Une femme seule et enceinte qui travaille et ne gagne pas plus de 1120 euros chaque mois : le RSA va compléter ce revenu d’une somme proche des 200 euros par mois.
  • Les couples dont aucuns des 2 membres ne travaillent : ils peuvent aussi toucher le RSA.
  • Création d’une entreprise : on peut continuer à toucher le RSA sous certaines conditions.

Les avantages sociaux autres que le RSA pour une femme enceinte

Il y a d’abord la possibilité de se faire soigner gratuitement, en bénéficiant de la couverture maladie universelle. La CMU va permettre de ne pas payer les frais de médecin, d’échographie et d’accouchement. Pas d’argent a avancé, notamment pour les consultations à l’hôpital. 

Dans le même ordre d’idée, il existe l’ACS, qui permet d’avoir une mutuelle à moindre coût, puisqu’il s’agit d’une réduction sur la complémentaire. Elle est valable pour le mère, mais aussi pour l’enfant. Avoir une complémentaire permet de ne plus avancer d’argent, même chez le pharmacien ou chez le dentiste. La CMU, tout comme l’ACS, est soumis à un plafond de ressources (différent pour ces 2 aides).

A quoi a-t-on le droit avec le RSA

Outre des frais de santé réduits ou gratuits, le RSA permet de ne pas payer de taxe d’habitation, sous certaines conditions. Et quand on sait que dans certaines communes, il faut s’acquitter de + de 1000 euros pour un 3 pièces, ce sont de sacrés économies en perspective.

RSA femme enceinte

Il y a aussi les tarifs sociaux mis en place par EDF, GDF et par certains opérateurs téléphoniques. Pour éviter que les personnes les plus pauvres voient leur électricité coupée, EDF a lancé le tarif de première nécessité, qui comprend une grosse réduction ur l’abonnement et les premiers Kwh consommés. Même chose pour France Telecom où un abonnement social est disponible (tarif spécial valable aussi chez Orange).

L’allocation logement

L’aide au logement permet aux gens de se loger dans de meilleures conditions, et de payer une partie du loyer ? L’APL évite ainsi de se retrouver à la rue, surtout qu’elle est en principe directement versée aux propriétaires. Ne pas oublier qu’elle est calculée sur l’année n-2, ce qui peut parfois créer des problèmes en cas de disparités de revenus d’une année sur l’autre.

Comment obtenir le RSA ?

Il est possible de s’adresser directement à la CAF, ou bien au CCAS de sa commune, voire à une association habilitée.

En définitive, être une femme seule, enceinte et sans emploi n’est pas chose facile. Mais des mains tendues existent, et il faut s’en saisir, pour le bien être de l’enfant à venir.