21 Métiers Qui Payent Bien SANS Aucun Diplôme!

Pour bien gagner sa vie c’est mieux d’avoir un diplôme. Mais saviez-vous qu’un bon salaire était aussi possible sans trop d’études ? Un métier qui rapporte sans diplôme, c’est possible. Dans la liste des jobs qui rapportent, on en trouvent des dangereux, mais pas que. Le meilleur travail simple et sympa sans prendre trop de risques existe aussi. A suivre, les métiers les mieux payés en France sans diplôme.


Videur en boite de nuit VIP


Travailler la nuit ça rapporte, surtout quand il s’agit d’assurer la sécurité. Par contre, ce n’est pas un job pour M. tout le monde. Il faut avoir le physique de l’emploi. Car quand on est portier de boîte de nuit, il faut souvent intervenir.

La violence fait donc partie intégrante du métier, même si les meilleurs videurs sont ceux qui savent éviter que les conflits arrivent. Imposer le respect ça se paye, c’est pourquoi c’est un travail bien rémunéré accessible aux non diplômés. Un bon videur peut gagner 4000€ par mois.

La meilleure façon d’y arriver est de commencer comme agent de sécurité, en faisant une formation en ce sens (CQP). Des modules spécifiques à la nuit existent. Des notions de secourisme sont également appréciées.


Croupier: attention gros pourboires possibles! (plusieurs millions d’euros)


On est loin ici d’un métier que personne ne veut faire, mais plutôt d’un emploi auquel on pense peu car il est original, d’autant plus qu’il est possible de se faire employer sans qualification.

Mais ne pensez pas qu’il s’agit d’un emploi tranquille et pas trop stressant. Les sommes en jeu peuvent parfois donner des sueurs froides. Il faut donc savoir garder ses nerfs et sa concentration en toute circonstance et ne pas avoir peur de rester debout de nombreuses heures d’affilé. Quant à la  vie de famille, le croupier travaille surtout la nuit.

Comment faire pour obtenir un très gros salaire

Le travail dans un cercle de jeux ou dans un casino n’est pas le même. Le cercle de jeux concerne le haut du panier, là où les croupiers sont spécialisés. Le travail y est plus dur qu’ailleurs, mais il peut payer beaucoup mieux. C’est un milieu où les syndicats sont peu présents, ce n’est donc pas trop la peine de s’accrocher aux conditions de travail.

Ce sont les pourboires qui font le gros de la rémunération, car souvent, le salaire garanti est proche du SMIC. Par contre, les joueurs qui gagnent peuvent se montrer très généreux, et on a même vu des pourboires dépasser le million d’euros aux Etat-Unis !

Attention, les pourboires sont répartis entre tous les croupiers, et la part revenant à chacun augmente en fonction de l’expérience.


À LIRE AUSSI : en savoir plus sur les formations pour les seniors au chômage.


Recruteur de chauffeurs Uber


Beaucoup de ceux qui se lancent dans Uber le font pour améliorer l’ordinaire, mais aussi par désir de reconversion professionnelle. Ce que l’on sait moins, c’est que pour gagner beaucoup, il n’est pas toujours nécessaire de passer des heures derrière son volant.

Car Uber, comme de nombreuses applications mobiles a lancé un système de parrainage aux USA (celui-ci existe aussi en France). Ainsi, quand des gens s’inscrivent sur la plateforme pour conduire « en venant de la part de quelqu’un », le parrain est commissionné sur les courses.

En France, c’est 250 euros pour le parrain dès que le filleul a fait 50 courses. Si vous avez beaucoup d’amis, ce système est fait pour vous !

Prof particulier à Hong Kong


Bon, c’est vrai. Se faire embaucher facilement comme professeur particulier à Hong-Kong, cela n’a rien d’évident. Mais une fois dans la place, c’est peut-être la fortune assurée, car les parents sont prêts à dépenser des sommes folles pour avoir le meilleur prof à la maison. Certains sont même devenus des stars, c’est dire.

A Hong-Kong, les parents préparent l’avenir de leurs enfants, et cela passe forcément par des cours particuliers.

C’est un business qui explose là-bas. Les professeurs se font payer en fonction de leur renommée, et cela peut atteindre des sommes folles : 100, 200, 500 euros de l’heure, soit plus qu’un médecin !

Les vedettes réunissent même leurs élèves dans un amphithéâtre ! On prend son cours particulier comme on va au spectacle.


CET ARTICLE PEUT VOUS INTÉRESSER : tous les concours et formations avec le niveau BAC.


Photographe sur Instagram


Un salaire de 5000 euros en prenant des photos sur Instagram, vous pensiez cela impossible ? Sachez que certains y arrivent et changent de métier pour cela dans l’espoir d’en vivre à long terme.

Ce qui compte, c’est d’avoir des followers. Plus vous en avez, et plus les marques vont être prêtes à vous payer. C’est leur nouvelle façon de faire de la publicité sans en avoir l’air.

Quelle qualification faut-il ?

En plus, ce n’est pas la peine d’être un photographe professionnelle pour qu’une photo paye bien. Il faut juste avoir du monde qui la regarde et qui trouve que votre vie est trop cool. Un simple hashtag peut même suffire. Si la rémunération vous effraie vous pouvez recevoir de beaux cadeaux en échange.

Il y a des gens qui arrivent à voyager dans le monde entier rien qu’avec leurs photos de paysage. Ils sont sponsorisés par les compagnies aériennes et par les plus beaux hôtels du monde. Gagner sa vie et vivre de sa passion grâce à Instagram, il fallait quand même y penser.

Les jobs d’été qui font rêver


Chaque année c’est la même chose quand on est étudiant : il faut trouver un travail l’été pour pouvoir partir en vacances. Et tout le monde court après la même chose : un petit boulot d’été cool qui paye bien. Chaque été, des petits malins s’en tirent donc à bon compte.

Au menu cette année des métiers qui font le buzz : testeur de matelas gonflables sur la plage, testeur de logements pour un concurrent d’Airbnb (3500 euros par mois) et gardien d’une île en Tasmanie. A chaque fois, beaucoup de candidats et très peu d’élus. Un gros travail de partage sur les réseaux sociaux est également demandé.


POUR LES RECALES : l’aide financière pour un jeune sans emploi.


Ces métiers recrutent et paient bien

D’autres métiers, qui font moins le buzz que les trois précédemment cités offrent de belles opportunités pour les jeunes qui n’en veulent. Des petits boulots de rêve existent, à vous de savoir les dégoter.

Parfois, les offices du tourisme proposent un job en or pour promouvoir leur ville ou leur région. Car plus c’est gros, et plus on va en parler.

Le dernier exemple en date, celui d’une ville du Québec qui proposait 30000 euros à un étudiant pour filmer la région pendant ses vacances.

Métiers sans qualification particulière :

Plagiste, éclusier, gardien de musée, guide de nuit dans des villes où on fait la fête (100 euros par soirée tout frais payés), testeur de jeux vidéos, passer de la crème aux touristes sur la plage (5000 euros par mois, si si, ce n’est pas une blague), travailler dans un festival pour faire en sorte qu’il soit réussi (côtoyer les artistes vaut son pesant de cacahuètes).


SUR LE MÊME SUJET : devenir famille d’accueil.


Si vous n’avez pas fait d’études, il est quand même dans vos cordes de trouver un métier qui paye bien, à condition d’avoir quand même d’autres qualités à mettre dans la balance au moment de l’entretien d’embauche.