Faire une demande de CMU complémentaire, d’ACS ou d’AME : le guide des démarches

L’aide médicale d’état, la CMU et l’ACS permettent à tous ceux qui rencontrent des difficultés financières de pouvoir se soigner correctement. La couverture maladie universelle couvre tous les soins classiques, assurance maladie et mutuelle comprises. Il n’y a pas d’argent à avancer au moment de la consultation et de l’achat des médicaments, à condition d’être bien à jour dans la prise en charge de sa situation. A suivre, nos conseils pour monter vos dossiers et ne rien oublier au moment de faire votre demande d’aide financière médicale.


Demander la couverture universelle complémentaire

La CMU, si on fait les choses dans l’ordre, c’est assez simple. Il suffit de se procurer le formulaire de demande (on peut le télécharger sur Internet sur cmu.fr par exemple ou aller directement le chercher à la CAF). Il faut aussi choisir l’organisme qui va gérer votre dossier et celui de votre famille s’ils sont éligibles à l’aide d’un autre formulaire. Le conjoint, le concubin et les enfants de moins de 25 ans peuvent également bénéficier de votre CMU à condition de bien tous les indiquer au moment de remplir le dossier de demande.

Bon à savoir : la caisse d’assurance maladie ne sera pas forcement de votre CMU. D’autres organismes peuvent le faire.

Comment faire une demande de CMU C ?

Remplir le formulaire c’est une chose, mais il ne faudra oublier aucunes des pièces justificatives demandées. Des photocopies suffiront. Chaque dossier étant différent, la liste des pièces ne sera pas la même pour tout le monde. D’une façon générale, il faudra joindre sa carte vitale avec l’attestation, une pièce d’identité valide, des justificatifs de ressources (RSA, indemnités chômage, bulletins de salaires…), le livret de famille si vous avez des enfants ou que vous êtes mariés, le dernier avis d’imposition, un justificatif de domicile de moins de 3 mois et les formulaires.

Une fois tous ces documents réunis, il faudra envoyer le dossier à votre caisse par courrier, ou venir le déposer dans une agence, surtout si vous avez du mal à le compléter, quelqu’un pourra sans doute vous aider sur place, mais il faudra prendre votre mal en patience (il y a du monde). En principe, la réponse, favorable ou défavorable, devrait arriver dans les 2 mois par courrier. Sachez qu’un recours contre la décision est toujours possible. Il sera difficile d’obtenir des renseignements sur le traitement du dossier avant l’expiration de ce délai.


Faire renouveler sa CMU

La couverture maladie universelle n’est pas éternelle, et la CMU est accordée dans un premier temps pour 12 mois, charge à chacun de la faire renouveler si besoin chaque année, le tout en temps et en heure pour éviter la coupure de la couverture (au mois 2 mois avant son échéance).

Obtenir l’ACS

L’aide pour une complémentaire santé permet de ne pas laisser sur le carreau celui qui est juste au dessus du barème pour être éligible à la CMU. Si la prise en charge n’est pas totale avec l’ACS (elle peut quand même l’être dans certains cas), une aide financière est attribuée au bénéficiaire pour lui permettre de payer sa mutuelle. Comme pour la CMU, l’aide pour une complémentaire santé dispensera son bénéficiaire d’avancer les frais, notamment chez son médecin traitant.

aide mutuelle

La démarche pour l’obtenir est la même que pour la CMU (voir un peu plus haut) : imprimés à remplir et pièces justificatives à fournir. Dès l’obtention, sachez que vous avez 6 mois pour utiliser l’aide financière et prendre une mutuelle.

Comment faire pour payer sa complémentaire avec l’ACS ?

ll faut commencer par sélectionner une mutuelle, et lui présenter l’attestation reçue. Celle-ci aura la même valeur qu’un chèque pour la complémentaire. Le principe marche aussi si on a déjà une mutuelle. Chacun est libre de choisir sa garantie et son montant de couverture, à condition de rajouter la différence si besoin. Pour le paiement, le pourcentage d’aide sera déduit de chaque mensualité.

Bon à savoir : seules les mutuelles faisant l’objet d’un contrat individuel (sans participation de son employeur) sont éligibles à ce système.

Obtenir l’AME (l’Aide Médical d’Etat)

L’AME est réservée à tous les étrangers qui sont en situation irrégulière en France. En effet, il faut bien pouvoir les prendre en charge s’ils tombent gravement malades sur le territoire, et cela même en cas de rétention administrative ou de garde à vue. Toutefois, il faut habiter en France pour en bénéficier depuis plus de 6 mois consécutifs (à partir de 3 mois, la demande peut être étudiée), et pouvoir le prouver. Des conditions de ressources sont aussi nécessaires : les mêmes plafonds que pour la CMU.

Une fois l’aide médicale d’état obtenue, les hospitalisations, les soins, les médicaments ou les accouchements seront pris en charge à 100%. Où s’adresser pour en savoir plus ? A la CPAM la plus proche de son domicile.