EDF Première Nécessité : l’abonnement social d’électricité pour chômeurs, RSA, petit salaire, personnes âgées…

Réduire sa facture d’électricité quand on est chômeur ou dans la galère financière, c’est primordial. Le tarif social de l’électricité s’adresse à tous ceux qui connaissent des difficultés à joindre les deux bouts, du fait de leur situation (RSA, petite retraite ou peu de moyens). Payer moins cher EDF fait partie des aides pour les personnes sans ressources les moins difficiles à obtenir.


Réduire ses factures d’électricité

C’est le fameux TPN, le tarif de première nécessité d’EDF, avec le double effet kiss cool : un abonnement moins cher, et la consommation mensuel des cent premiers kilowatts qui bénéficie des tarifs sociaux.

Ce tarif social est mis en place pour 1 an, le temps que la situation financière du bénéficiaire s’améliore. Tout va dépendre si on reste ou non au RSA. Ce tarif d’EDF est donc renouvelable si l’assurance maladie refait les démarches pour les petits revenus l’année suivante.

Combien peut-on économiser ?

C’est la question que se pose toujours les petits revenus, à propos des tarifs sociaux EDF pour les particuliers au RSA et pour ceux qui ne gagnent pas plus de 500 euros par mois. C’est en effet une réduction EDF pour les petits revenus, mais cela se voit-il sur la facture d’électricité, concrètement ? Pour une famille composée de 4 personnes, c’est 12 euros par mois de réduction. Ce n’est pas énorme, mais sur une année, ça commence à se voir, pour réaliser presque 140 euros d’économies.

En plus de cela, il n’y a rien de facturé de la part d’EDF sur la mise en service du contrat (quand le technicien vient enclencher le compteur pour les nouveaux locataires). 

En cas de problèmes pour payer son abonnement et sa facture il risque d’y avoir des coupures de courant (EDF peut couper le jus à distance). Dans ces cas là, une fois les dettes payées, il faut que le technicien revienne mettre le jus. Cela a un coût, mais grâce au tarif de première nécessité, les frais sont ici réduits de 80% pour le déplacement.


Comment bénéficier du tarif social d’EDF ?

La première chose à faire, est-ce ici nécessaire de la rappeler est de souscrire un abonnement au tarif normal auprès d’EDF pour son logement.

Vous l’avez compris : c’est avant tout une question de ressources. Le tarif social d’électricité de France est couplé avec la CMU (on peut ainsi bénéficier d’une complémentaire santé gratuite). En prenant toujours l’exemple d’une famille de 4 personnes, il ne faut pas gagner plus de 1875 euros chaque mois.

Qu’elle est la démarche à suivre ?

Pour prétendre à ce tarif spécial, il faut d’abord faire les démarches pour toucher le RSA si on y est éligible. Afin de n’embrouiller personne lors du montage des dossiers, bien veiller à ce que le nom du bénéficiaire ainsi que son adresse soit le même sur tous les papiers.

tarif social edf

Il n’y a rien d’autre à faire. Le formulaire de réduction (souscription au tarif spécial) est directement envoyé aux personnes qui y ont droit. A partir de ce moment, il faudra le renvoyer complété en indiquant être d’accord pour bénéficier du tarif social spécial.

Les plus pauvres peuvent grâce au tarif spécial se chauffer et s’éclairer pour un peu moins cher. C’est une démarche solidaire d’EDF. Sachez qu’il existe aussi un tarif spécial de solidarité pour le gaz, et ainsi payer son abonnement GDF à un meilleur tarif.