Aide financière pour les jeunes (15-30 ans ) : les pass de la région Pays de la Loire (caution, ordinateur portable, meubles…)!

Que l’on ait besoin d’acheter un ordinateur ou d’un coup de pouce pour s’installer, il fait bon être jeune dans la région des Pays de la Loire ! Non contente de proposer des aides financières pour les jeunes dans presque tous les secteurs qui puissent les concerner, la région les a regroupées dans un Pass, qu’il est facile de se procurer sur le net !


Les 9 pass : une chance pour les jeunes de 15 à 30 ans

Quand on est jeune, on recherche des informations, sur sa future vie professionnelle par exemple, mais aussi des aides financières pour s’installer, se soigner, se loger ou se déplacer. C’est un âge où on a rarement de gros revenus, et si la famille n’est pas là pour apporter son soutien financier, cela peut fortement impacter les études en cours ou à venir. Les jeunes ont donc besoin d’être autonome, et la région Pays de la Loire (Nantes et ses alentours) l’a bien compris.

A quoi sert le pass et qui peut en bénéficier ?

Chaque pass équivaut à un domaine différent : contraception, apprentissage, déplacements, problèmes médicaux, la pratique d’un sport, l’achat de bouquins… et se matérialise sous la forme d’un chéquier, chaque chèque étant à remettre au prestataire partenaire lors de l’achat de la prestation.

Cet argent est destiné aux jeunes entre 15 et 30 ans, ce qui laisse une certaine marge pour et englobe aussi bien les adolescents que les jeunes adultes. Le quotient familial des parents ou du jeune si il est allocataire va être pris en compte pour déterminer le montant.

Comment l’obtenir ?

Sur le site Internet pack 15-30, où il est possible de trouver en ligne tous les formulaires correspondants aux différentes demandes. Pour des besoins urgent d’argent, et pour savoir combien on peut toucher, il y a un simulateur on line qui en donnera immédiatement une idée. Ne restera plus qu’à fournir les papiers nécessaires (justificatifs) pour en bénéficier.

Les différents pass « jeunes » de la région : il serait dommage de ne pas en profiter

A chaque problème, il y a une solution, à condition de ne pas avoir ici dépassé la limité d’âge fatidique des 30 ans, âge où on est sensé s’émanciper et se prendre en charge (cela restant tout de même à confirmer…).


La région s’engage pour les apprentis

On démarre notre liste avec le pass apprenti. Celui-ci ne concerne pas que les repas puisque qu’on y associe les transports. La région va calculer les besoins en trajet du jeune en fonction de l’éloignement entre son domicile, son entreprise, et son CFA. Pour chaque déjeuner pris dans le cadre de son apprentissage s’ajoutera une aide de 1,50 euro.

Pour en bénéficier, il faut, on s’en doute, être en contrat d’apprentissage et être inscrit dans un CFA de la région des pays de la Loire. Connectez-vous sur le site et remplissez le formulaire. Il faut savoir qu’elle sera versée en deux fois dans l’année d’étude en question.

La région s’engage pour avoir des rapports protégés

On poursuit, avec le pass prévention contraception (domaine qui occupe presque toutes les pensées de certains de nos jeunes). C’est un chéquier qui permet de consulter des professionnels de la santé (mais aussi faire des analyses médicales ou obtenir une ordonnance pour des besoins précis), ou bien d’acheter des moyens de contraception (7 chèques). Ce chéquier va donc servir de moyen de paiement, pas besoin d’avoir de l’argent liquide sur soi ou une carte bancaire. Même chose pour la carte vitale : elle ne sera pas à présenter lors des rendez-vous.

Les filles et les garçons en bénéficient à partir du moment où ils sont scolarisés et qu’ils ont l’âge requis pour le pass. Celui-ci peut être demandé dans son établissement scolaire mais aussi dans les missions locales et dans certaines pharmacies.

La région permet à nos jeunes de faire du sport et de se cultiver

Voici encore une bonne nouvelle pour un jeune de moins de trente ans de la région des Pays de la Loire. Ce chéquier sport et culture comporte 9 coupons ayant chacun une valeur faciale de 8 euros (ce qui fait 160 euros d’aide financière cumulée). Il est donc possible de s’en servir pour prendre un cours de danse ou de dessin, visiter un musée ou aller au cinéma, s’acheter un bon bouquin, bref, pour profiter de la vie !

aide financière pour les jeunes

Tous les jeunes de plus de 15 ans scolarisés peuvent en bénéficier, ainsi que tous ceux de moins de 19 ans d’une façon générale. Le formulaire de demande est disponible sur le site du pass pack au moment de la rentrée scolaire de septembre. Il faudra tout de même être en mesure de montrer une pièce d’identité valide pour recevoir son chéquier (ce dernier est nominatif).

Avoir un logement

Difficile quand on est jeune de convaincre un propriétaire de sa capacité à faire face au coût financier du logement en cas de problèmes, surtout si on n’a pas des parents qui se portent caution derrière.

Consciente de ses difficultés, et pour rassurer à la fois le jeune et le propriétaire, le Pass logement de la région permet de sécuriser les impayés éventuels, avec le paiement des loyers et des charges qui peuvent être dues. C’est donc la région qui se portera caution au moment de la signature du bail, bien entendu, seulement si le propriétaire exige une caution solidaire.

Il faut ne pas avoir 30 ans au moment de l’entrée dans les lieux pour en bénéficier (peut importe que le jeune soit ou non en couple, même chose pour les colocataires), et le logement doit être dans la région. De plus, il ne faut pas bénéficier de Loca Pass.

Fonctionnement 

Elle couvre jusqu’à 18 mois d’impayés (cela comprend aussi les charges mais la caution est limitée à 9000 euros). Toutefois, le loyer mensuel ne doit pas dépasser 500 euros pour une seule personne habitant dans le logement.

Acheter des meubles

aide de la région

Elle vient en complément, pour le jeune qui emménage dans son premier appartement, et qui, forcément, manque de tout. Pour l’obtenir, il faut qu’ils aient déjà bénéficié du Pass Logement.

Se déplacer

Prendre le car ou le train, c’est pas donné, surtout quand on est sans revenus. Il donc possible d’acheter une carte à 25 euros (pour les 15 à 25 ans, pour les 26 à 29 ans c’est 65 euros) qui donne droit à 50% de ristourne sur ses déplacements, tant qu’ils ne sortent pas de la région.

Tous les jeunes sans distinctions peuvent en bénéficier, et la carte s’achète dans les gares SNCF. Ne pas oublier sa carte d’identité au moment de l’achat, le formulaire, 2 photos d’identité et un justificatif de domicile.

Les frais de stage

Il s’agit du Pass Lycéen Pro, à destination des lycéens qui sont inscrits en CAP, en bac pro ou dans une autre filière professionnelle. Attention : toutes les filières ne sont pas concernées. L’argent est directement versée sur le compte bancaire du bénéficiaire.

Avoir une mutuelle

On n’y pense pas toujours quand on est jeune, mais o peut avoir besoin d’une mutuelle pour être pris en charge à 100% pour les soins de santé du quotidien.

Le pass santé permet d’économiser 100% sur son contrat de complémentaire santé (il faut qu’il s’agisse du tout premier). Après avoir rempli le dossier en ligne, il faudra aller voir sa mutuel avec la notification d’attribution signée par la région.

Avoir un ordinateur

Pour s’équiper en matériel informatique à moindre coût, il est très intéressant de passer par la région. Cela va permettre de financer l’achat d’un portable, d’un ordinateur de bureau, et même d’une tablette tactile.

ordinateur pour etudiant

Seuls les lycéens ou les apprentis peuvent en bénéficier sous conditions de revenus des familles. Elle sera alors proportionnelle aux revenus (l’aide Ordipass est dégressive. Elle est une combinaison entre les parts de bourse, le quotient familial et le coût de l’ordinateur à l’achat). 

C’est le lycée du demandeur qui valide la demande et qui vérifie l’égibillité de chacun ainsi que les pièces justificatives.

En définitive, si on les additionne, cela fait beaucoup d’aides de la région Pays de la Loire pour les jeunes, et ce n’est pas eux qui vont s’en plaindre ! Ce que l’on peut souhaiter de plus ? Que les autres régions de France en prennent de la graine !