Aide pour l’achat d’un scooter électrique : à Paris et dans les autres villes de France

Même si le prix de l’essence baisse à la pompe, cela ne veut pas dire que nos véhicules à moteur polluent moins ! Pour améliorer la qualité de l’air dans les grandes agglomérations, les villes mettent en place des subventions pour l’achat d’un scooter électrique, d’un vélo ou d’un cyclomoteur. Se déplacer à deux roues dans Paris permet d’éviter les embouteillages. Le problème reste encore pour l’instant le coût d’un tel engin, mais des aides financières existent pour faire baisser son prix d’achat.


Aide pour acheter un cyclomoteur électrique : Paris en pôle position

On ne peut pas dire que la mairie ne fasse pas tout ce qui est en son pouvoir pour réduire la pollution dans la capitale. En effet, acheter un deux-roues électrique peut revenir moins cher que ce à quoi on pense, si on prend en compte les 400 euros qui vont être reversés, soit à peu près 1/3 du prix d’achat. Moins de bruit, moins de pollution, plus de sport, tout le monde est gagnant pour se déplacer en ville dans de bonnes conditions.

Se faire financer son scooter quand on est au RSA

Il fallait y penser : ne pas avoir les poches pleines ne signifie pas qu’il n’est pas possible de se déplace et ainsi pouvoir se rendre à son lieu de travail, ou dans les endroits de sa recherche d’emploi.

L’aide de la mairie est toutefois limitée aux 50cm3 (au maximum) et aux vélos, ceux où on pédale dans les descentes et où on laisse le moteur faire dans les montées : la rue de Menilmontant n’a jamais été aussi facile à grimper.

Comment y avoir droit ?

Les formalités sont très simples et ne devraient pas vous faire rebrousser chemin. Il y a un formulaire à télécharger sur le site Internet de la mairie. Les pièces demandées devront l’accompagner, soit un justif de domicile, la carte grise, la facture et un RIB. C’est la direction de la voirie qui sera habilité à le traiter. Alors, est-ce la fin du bon vieux scooter ?

Si vous devez prendre les transports en communs : la carte solidarité transport


Les villes qui proposent une aide dans chaque département

Il n’y a pas que Paris et que les aides de l’état pour l’achat d’un vélo électrique. Les départements jouent aussi le jeu. Dans l’Ain, jusqu’à 500 euros pour un VAE, 200 dans le 05, 25% du prix d’achat à Nice et à Dijon, 40% en Charente-Maritime avec un plafond plus important pour les handicapés, 20% à Besançon, 50 € à Alès. Des dispositifs existent aussi à Toulouse, à Nantes, à Epernay, à Lyon, à Arras, à Aix-les-Bains, à Chambéry, à Rouen, dans les Deux-Sèvres, dans la Viennes, à Sceaux, et dans de nombreuses communautés d’agglomérations.

2 roues electrique

 

Rouler sans polluer, c’est quand même l’avenir, donc autant s’y mettre le plus tôt possible, pour profiter des avantages financiers existants, car rien ne dit qu’ils seront toujours là l’année prochaine. Si vous ne pouvez vous passer de votre 4 roues, des incitations existent aussi pour les voitures électriques, qui prennent une part de plus en plus importante dans le parc automobile français.